Villars-sur-Ollon (VD) – La voie menant à Bretaye devrait bientôt être dégagée

Publié

Villars-sur-Ollon (VD)La voie menant à Bretaye devrait bientôt être dégagée

Les travaux pour rapatrier le train emporté mercredi passé par une avalanche avancent. Si tout se passe comme prévu, l’exploitation de la ligne pourrait reprendre samedi.

L’avalanche de mercredi dernier avait marqué les esprits: le train qui circulait entre le col de Bretaye et Villars-sur-Ollon (VD) avait été emporté. Mais, par chance, celui-ci ne transportait aucun passager et le conducteur n’avait pas été blessé. En revanche, les dégâts provoqués par ce déraillement sont considérables et il a fallu organiser le rapatriement de la rame et le dégagement de la voie.  Mais ces travaux avancent et, selon un communiqué envoyé lundi par les Transports publics du Chablais (TPC), l’exploitation de la ligne pourrait reprendre samedi.

1 / 3
La voiture de tête a pu être dégagée le lendemain de l’avalanche déjà.

La voiture de tête a pu être dégagée le lendemain de l’avalanche déjà.

Transports publics du Chablais (TPC)
Le levage de celle qui a été emportée est programmé pour mercredi après-midi.

Le levage de celle qui a été emportée est programmé pour mercredi après-midi.

Transports publics du Chablais (TPC)
Le déneigement des rails s’est poursuivi lundi.

Le déneigement des rails s’est poursuivi lundi.

Transports publics du Chablais (TPC)

La voiture de tête, qui n’avait que légèrement déraillé, a pu être remise sur la voie et ramenée au dépôt le lendemain de l’accident déjà. Puis, une analyse complète de la situation a été menée et l’option de relever le second véhicule a été choisie. Ces opérations ont débuté lundi avec la poursuite du déneigement. Deux tracteurs forestiers et deux grues seront acheminés sur place afin de pouvoir procéder, en principe mercredi après-midi, au démontage de la ligne de contact et au levage de la voiture accidentée. 

Sous l’oeil d’un spécialiste avalanche

Ensuite, il s’agira de remettre en état la ligne de contact, de rapatrier les engins et le wagon et de remettre l’ensemble des installations en conformité. Tous ces travaux sont soumis au fur et à mesure à l’autorisation d’un spécialiste avalanche, qui se trouve sur place. Une précaution essentielle, sachant que deux avalanches se sont déclenchées dans le secteur lundi, emportant au total cinq skieurs de randonnée qui ont heureusement pu se dégager de la coulée par leurs propres moyens. Un périmètre d’exclusion autour du chantier a par ailleurs été établi et des agents de sécurité veilleront également à ce qu’il n’y ait aucun passage en-dessous de la zone des opérations.

Pour mener à bien ces travaux, les TPC ont fait appel, en plus de leurs collaborateurs, à l’entreprise spécialisée Emil Egger pour la location des grues. Les tracteurs forestiers seront quant à eux mis à disposition par les services forestiers des communes d’Ollon et de Monthey (VS), tandis que la commune d’Ollon et la société Télé-Villars-Gryon-Diablerets SA sont également associées à ce processus.

 

 

(comm/jfz)

Ton opinion

0 commentaires