Suède: La voiture d'un policier détruite par une explosion
Publié

SuèdeLa voiture d'un policier détruite par une explosion

La voiture personnelle de l'officier gradé a explosé devant son domicile dans la banlieue de Stockholm. L'acte témoigne d'une montée de la violence envers la police.

(Image prétexte) La voiture d'un officier de police a explosé dans la nuit de dimanche à lundi, dans la banlieue nord de Stockholm. (Lundi 6 février 2017)

(Image prétexte) La voiture d'un officier de police a explosé dans la nuit de dimanche à lundi, dans la banlieue nord de Stockholm. (Lundi 6 février 2017)

Archives, AFP

La voiture d'un officier de police suédois a été détruite par une explosion dans la nuit de dimanche à lundi devant son domicile, un acte délibéré qui illustre la montée de la violence visant les forces de l'ordre, selon les enquêteurs. Si la Suède connaît une criminalité relativement faible par rapport au reste de l'Europe, les violences physiques envers les policiers ont augmenté de 65% en un an, avec 86 cas recensés en 2016 d'après les chiffres officiels.

Déflagration entendue de nuit

«Chaque fois qu'un représentant de la justice ou de la police suédoise est victime d'une menace ou d'une attaque, c'est une fois de trop», s'est indigné le directeur de la police nationale, Dan Eliasson, dans un communiqué.

La déflagration a été entendue dans la nuit à Täby, dans la banlieue nord de Stockholm. Les forces de l'ordre ont constaté que la détonation avait touché la voiture d'un responsable de la police d'Uppsala, la quatrième ville de Suède.

Son nom n'a pas été rendu public mais l'adresse est celle d'un gradé engagé dans la lutte contre le trafic de drogue.

Aucun suspect identifié

Personne n'a été blessé et, à la mi-journée, la police n'avait identifié aucun suspect. Sans être habituel, le mode opératoire rappelle plusieurs précédents récents d'attaques visant directement des magistrats ou des policiers.

En 2007, une bombe avait explosé devant la maison d'un procureur à Trollhättan (ouest). 800 représentants du Parquet avaient alors vu leur sécurité renforcée. Elle avait été posée par des membres d'un gang, Brödraskapet Wolfpack.

En 2015, une grenade avait été lancée près d'un fourgon de police avec quatre fonctionnaires à l'intérieur, à Tumba en banlieue sud de Stockholm. L'enquête se poursuit.

(AFP)

Votre opinion