18.10.2020 à 12:22

DépistageLa voix comme indicateur de présence du Covid-19

Une start-up de l’EPFL étudie la possibilité d’identifier une personne infectée par le coronavirus grâce à une méthode non invasive basée sur l’analyse vocale.

par
Laura Juliano
La voix des personnes atteintes du Covid-19 comporterait une empreinte vocale singulière absente dans la voix des personnes bien portantes.

La voix des personnes atteintes du Covid-19 comporterait une empreinte vocale singulière absente dans la voix des personnes bien portantes.

Pixabay

Le frottis dans le nez, les jours d’isolement en attente du verdict. Les files d’attente devant les hôpitaux et les guichets éphémères de dépistage déployés au gré des vagues de contamination.

Et si toutes ces mesures pouvaient être évitées, simplifiées? De nombreux scientifiques s’évertuent à trouver de nouvelles méthodes rapides et non invasives pour faciliter le diagnostic.

Une empreinte vocale singulière

Dans le lot, une start-up de l’EPFL, Vocalis Health se détache par son approche originale et prometteuse. Elle étudie la possibilité d’identifier la présence du virus chez un patient au moyen d’une analyse vocale.

Dès le mois de mars, au sommet de la première vague, la jeune entreprise a demandé à des volontaires déjà testés positifs au Covid-19 d’enregistrer leur voix dans une application, en décrivant une image, puis en comptant de 50 à 70.

Un programme d’intelligence artificielle a isolé une empreinte vocale présente dans les voix des malades qui ne figurait pas dans celle des bien-portants. La start-up a également développé une application permettant de détecter le virus dans le son d’une toux. Les internautes souhaitant participer à la recherche peuvent enregistrer leur toux et l’envoyer aux chercheurs via le site Coughvid.epfl.ch.

Diagnostic immédiat

En phase d’étude, si la recherche porte ses fruits, elle pourrait permettre un jour à chacun de savoir à tout moment et instantanément s’il est atteint ou non du virus, par le biais d’un enregistrement vocal sur son smartphone. De quoi limiter efficacement les risques de propagation.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
52 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

Chloé

19.10.2020 à 23:46

Toutes ces informations pour paniquer encore davantage les personnes qui le sont depuis le début du Covid-19 en Suisse! je connais pas mal de connaissances qui sont paniquées par la situation et s’immobilisent chez eux!

Challenger

19.10.2020 à 16:06

Je n'y crois pas un mot à cette méthode que va influencer vos cordes vocales pour que la voie change

Christian

19.10.2020 à 10:37

Comment cette M à rendu les scientique indispensable pour explique l'inconnu! n'arrivent même pas se mettre d'accord pour les symptomes, les mesures pour éviter les infections! Mais nous sortent des études, des applications pour nous sauver! quand j'ai un petit rhume ma voix change, quand je fume un pillon là aussi change! Quand je tousse là aussi change, quand je parle à un enfant ma voix change et quand je m'enerves imagine quoi encore qui change? Franchement devraient plutôt mettre en commun leurs recherches au lieu de parler et se contre dire pour se mettre en avant!