Football: La voix historique de Tourbillon s'est tue
Publié

FootballLa voix historique de Tourbillon s'est tue

Le FC Sion - et le public valaisan - pleurent la disparition de Michel Schmid. Un vibrant hommage lui a été rendu dimanche.

par
Blaise Craviolini

La voix historique et emblématique du FC Sion s’est tue définitivement. Comme l’annonce et le pleure le club valaisan samedi sur compte Twitter, Michel Schmid est décédé à l’âge de 81 ans. On le savait touché dans sa santé depuis quelques mois. Le regretté avait débuté dans l’entourage du club en 1958 déjà, 10 ans avant la construction du stade de Tourbillon, alors que la première équipe évoluait en Ligue nationale B (2e division de l’époque).

Proche d’André Luisier, l’ancien propriétaire du «Nouvelliste» et président et mécène du FC Sion entre 1981 et 1992, il avait été «intronisé» speaker officiel du club il y a plus de 30 ans, entre autres et nombreuses fonctions au sein de l’organisation sédunoise. «J’aime transmettre ma passion et faire vibrer les foules», rappelait-il souvent dans les travées de Tourbillon.

Homme également de théâtre, entre autres passions, fervent défenseur du Valais, Michel Schmid avait coupé son micro au début de la présente saison pour les matches de Super League, mais il «sévissait» toujours lors des rencontres à domicile du FC Sion M21. Un vibrant hommage lui a été rendu dimanche en marge du duel entre Sion et Saint-Gall. Une banderole a même été déployée par les supporters: «Adieu Michel, ta voix résonnera à tout jamais à Tourbillon».

Votre opinion