Tennis - Laaksonen: «C’est ma plus belle victoire»
Actualisé

TennisLaaksonen: «C’est ma plus belle victoire»

Le Schaffhousois de 29 ans a créé la sensation en éliminant (6-3 2-6 6-3 6-2) l’Espagnol Roberto Bautista-Agut (ATP 11), mercredi au 2e tour de Roland-Garros.

par
Simon Meier
(Paris)
Henri Laaksonen est dans la forme de sa vie à Paris.

Henri Laaksonen est dans la forme de sa vie à Paris.

AFP

Comment vous sentez-vous, après cette formidable victoire?

Je suis extrêmement heureux de la façon dont j’ai joué aujourd’hui (mercredi). Je suis d’autant plus satisfait que jusqu’ici, j’avais connu une saison très difficile (ndlr: quatre matches dans le tableau principal d’un tournoi ATP pour autant de défaites). Cette année, j’ai parfois perdu en jouant bien, comme contre Marton Fucsovics à Genève. Il me manquait les 2-3% en plus, je ne réussissais pas à rassembler toutes les pièces du puzzle. Mais j’ai beaucoup travaillé pour améliorer mon jeu et mes trois victoires ici en qualifications m’ont aidé. Et aujourd’hui, dans des conditions qui me conviennent parfaitement, j’ai joué de façon extraordinaire.

Vous atteignez le 3e tour d’un Grand Chelem pour la première fois, en battant votre premier joueur du top 20. Est-ce la plus belle victoire de votre carrière?

Oui, je pense que c’est ma plus belle victoire, surtout dans un Grand Chelem où vous pouvez gagner les deux premiers sets et finir par perdre le match. J’ai su jouer mon meilleur tennis face à un adversaire redoutable, qui se bat jusqu’au bout. Je suis particulièrement content.

«J’ai su jouer mon meilleur tennis face à un adversaire redoutable»

Henri Laaksonen

Vous avez été bon du début à la fin de la rencontre, alors que vous aviez parfois l’habitude de flancher en cours de match…

J’ai commencé sur les chapeaux de roue, en étant agressif. J’ai bien servi dès le début, ce qui m’a donné confiance en moi. Roberto (Bautista-Agut) a mieux joué au 2e set, alors que moi, j’ai commis quelques erreurs. Mais je sentais que j’avais les moyens de continuer à bien jouer et le fait de remporter la 3e manche m’a conforté dans ce sentiment. Face à un tel adversaire, je savais que je ne pouvais pas me contenter de remettre la balle dans le court. Alors j’ai attaqué, je me suis montré agressif et ça a passé.

A quel point êtes-vous maintenant excité de savoir jusqu’où vous pouvez aller dans ce tournoi?

Pour être honnête, je ne pensais pas gagner le match d'aujourd'hui. Donc je vais commencer par profiter de ça et de ma journée de repos demain. Je veux avant toute chose continuer à travailler pour améliorer mon jeu. Après, on verra bien ce qui se passe (ndlr: il affrontera vendredi le Japonais Kei Nishikori).

«Pour être honnête, je ne pensais pas gagner le match d’aujourd’hui»

Henri Laaksonen

Cette qualification va vous rapporter 113 000 euros. Est-ce le cachet le plus élevé de votre carrière et à quel point est-il important?

Oui, il s’agit du plus gros gain de ma carrière. L’année passée a aussi été difficile sur ce plan-là, puisqu’il n’y avait plus de tournois, donc plus de revenus - heureusement que j’avais réussi à me qualifier pour le tableau principal de l’Open d’Australie en début d’année, ça m’a bien aidé. Ce succès va aussi m’aider à engranger des points ATP - je ne sais pas encore combien. C’est évidemment important, car je suis actuellement 150e mondial, un classement qui ne correspond pas à mes objectifs. Ce que je souhaite, c’est réintégrer le top 100.

Federer jouera vers 16 heures

Rafael Nadal affrontera Richard Gasquet en nocturne jeudi lors de la cinquième journée de Roland-Garros, tandis que Roger Federer sera sur le court Philippe-Chatrier dans l’après-midi et que Novak Djokovic jouera sur le Suzanne-Lenglen.

Ashleigh Barty ouvrira la journée sur le Central contre Magda Linette. Federer y jouera contre Marin Cilic, l’un des cinq seuls joueurs à s’être immiscé dans la domination du «Big 3" en Grand Chelem depuis Roland-Garros 2005 en remportant l’US Open 2014.

Novak Djokovic jouera le troisième match sur le court Suzanne-Lenglen face à Pablo Cuevas.

Votre opinion