Football: Lacroix: «Pas de vacances, mais c'est mieux comme ça»

Publié

FootballLacroix: «Pas de vacances, mais c'est mieux comme ça»

Le défenseur vaudois a retrouvé une place de titulaire avec Hambourg. Il pourrait être amené à jouer avec l'équipe de Suisse face au Qatar ou à la Belgique.

par
Tim Guillemin
Lugano
Léo Lacroix est content de retrouver Edimilson Fernandes (au deuxième plan) et les autres internationaux suisses.

Léo Lacroix est content de retrouver Edimilson Fernandes (au deuxième plan) et les autres internationaux suisses.

Keystone

Voilà pile une année que Léo Lacroix n'avait plus été appelé en équipe de Suisse. «La dernière fois, c'était lors du barrage face à l'Irlande du Nord», rappelle le Lausannois de 26 ans, qui s'était échauffé lors du match retour, sans entrer en jeu. Depuis, Vladimir Petkovic lui a préféré d'autres défenseurs centraux, ce qui n'était pas forcément illogique.

Et puis, les cascades de forfaits pour ce rassemblement de novembre ont poussé le sélectionneur à reconvoquer son défenseur central vaudois, redevenu titulaire avec Hambourg, solide leader de 2e Bundesliga.

Fabian Schär est suspendu, tandis que Johan Djourou et Manuel Akanji sont annoncés blessés. La Suisse s'attaque donc au Qatar (mercredi) et à la Belgique (dimanche) avec Nico Elvedi, Timm Klose et Léo Lacroix comme seuls défenseurs centraux de métier. «J'ai vu qu'il y avait tous ces forfaits, bien sûr. Je me tiens à disposition du coach. Je suis prêt à jouer», a simplement commenté le Vaudois, qui a vu son projet de week-end en famille tomber à l'eau.

«Oui, je revenais en Suisse pour passer quelques jours lorsque j'ai reçu l'appel de l'équipe nationale, dimanche. Du coup, pas de vacances, mais c'est bien mieux comme ça, je suis vraiment content de retrouver ce maillot», a souri Léo Lacroix.

Le bon conseil de Johan Djourou

Ses récentes belles performances avec le Hamburger SV ont convaincu Vladimir Petkovic de le sélectionner à nouveau. «J'ai vécu un début de saison un peu bizarre. Je n'ai pas fait une bonne préparation, vu que je cherchais une porte de sortie à Saint-Étienne. Après, j'ai joué, puis moins. Et là, je suis de nouveau entré dans l'équipe et je compte bien y rester», a commenté celui qui a notamment été très bon dans le match au sommet contre Cologne.

«Il y avait une ambiance phénoménale, comme très souvent. Hambourg est vraiment un grand club, on le voit à domicile où on joue dans un stade plein, avec 54'000 spectateurs, mais aussi à l'extérieur où ils sont des milliers à nous suivre. Le soutien des fans est impressionnants», a ajouté le Vaudois, qui avait lancé un petit coup de téléphone à Johan Djourou, ancien défenseur du club, avant de s'engager tout au nord de l'Allemagne. «Oui, c'est juste. Johan m'a encouragé, il m'a dit que ce serait un bon challenge pour moi. Et je ne regrette absolument pas ce choix, Hambourg est une excellente adresse», a rajouté celui qui est sous contrat jusqu'en juin 2020 avec l'AS Saint-Étienne.

Léo Lacroix, qui n'est pas encore entré en jeu sous le maillot de l'équipe nationale, obtiendra-t-il ses premières minutes mercredi face au Qatar? Pas impossible, même s'il n'en fait pas une obsession: «Comme je l'ai dit, je me tiens à disposition. J'espère jouer, bien sûr, et si c'est le cas, je donnerai mon maximum.»

Ton opinion