Cinéma - L’acteur Paul Ritter, de «Chernobyl» et «Harry Potter», est décédé
Actualisé

CinémaL’acteur Paul Ritter, de «Chernobyl» et «Harry Potter», est décédé

Le comédien britannique, qui a joué dans de très nombreuses séries télé, est mort lundi à 55 ans d’une tumeur au cerveau.

par
Michel Pralong
Paul Ritter est l’0ingénieur en chef adjoint de la centrale nucléaire dans «Chernobyl».

Paul Ritter est l’0ingénieur en chef adjoint de la centrale nucléaire dans «Chernobyl».

HBO

C’était ce qu’on appelle une gueule, de celles qu’on se souvient avoir déjà vues, même si on est incapable de dire où, ni de se souvenir du nom de l’acteur. Pourtant, Paul Ritter a été quasi omniprésent dans les séries britanniques du XXIe siècle.

On a ainsi pu le voir dans des épisodes d’«Inspecteur Barnaby», «Les enquêtes de Vera», «The Last Kingdom», «Electric Dreams», «Lovesick» ou encore «Resistance». Paul Ritter a surtout récemment marqué les esprits en 2019 dans la mini-série événement «Chernobyl», dans laquelle il incarnant Anatoly Dyatlov, l’ingénieur en chef adjoint de la tristement célèbre centrale nucléaire russe.

Dans un James Bond

Né dans le Kent le 5 mars 1966, il a commencé sa carrière sur les planches, notamment avec le prestigieuse Royal Shakespeare Company. Il fait peu de télé et de cinéma avant la fin des années 1990. Mais il faut attendre encore 10 ans pour le voir successivement dans deux grandes sagas cinématographiques: en 2008, il joue le rôle de Guy Haines, conseiller du premier ministre britannique et membre de l’organisation criminelle Quantum dans le James Bond «Quantum of Solace». L’année suivante, il est dans «Harry Potter et le prince de sang-mêlé», où il incarne Eldred Worple, sorcier et écrivain, qui rêve d’écrire la biographie de Harry Potter.

Paul Ritter, à droite, dans «Le prince de sang-mêlé».

Paul Ritter, à droite, dans «Le prince de sang-mêlé».

Warner Bros

Paul Ritter est décédé lundi 5 avril d’une tumeur au cerveau à 55 ans, a annoncé son agent, écrit le «Daily Mail». «Il est décédé paisiblement à la maison avec sa femme Polly et ses fils Frank et Noah à ses côtés. Paul était un acteur au talent exceptionnel jouant une énorme variété de rôles sur scène et à l’écran avec une compétence extraordinaire. Il était extrêmement intelligent, gentil et très drôle. Il nous manquera beaucoup».

On pourra encore voir Paul Ritter dans un film qui n’est pas encore sorti, «Operation Mincemeat», dans lequel il joue aux côtés d’un sacré casting: Colin Firth, Matthew MacFayden ou encore Jason Isaacs.

Votre opinion