11.09.2020 à 10:03

HumourL’actu de la semaine passée à la moulinette

La rédaction du matin.ch jette un œil louche aux événements qui ont marqué (ou pas) ces derniers jours.

par
lematin.ch
Une semaine qui a bien mal commencé pour Novak Djokovic.

Une semaine qui a bien mal commencé pour Novak Djokovic.

AFP

Lundi

Djoko se tire une balle dans le pied

Au moins, grâce à ça, la juge a pu apparaître sans son masque sur les écrans.

Au moins, grâce à ça, la juge a pu apparaître sans son masque sur les écrans.

AFP

Pas de bol pour le numéro un mondial! Voilà que le Serbe, frustré par son jeu, dégage une balle au jugé et… touche la juge de ligne. Un geste qui lui est resté en travers de la gorge (à elle aussi d’ailleurs, vu que c’est là qu’elle a ramassé la balle) puisqu’il lui a valu la disqualification de l’US Open. Il aurait mieux fait de balancer sa balle dans les gradins, c’eût été un exploit de toucher un spectateur dans un stade quasi vide.

Les championnes anti-masques

En France, les femmes sont plus nombreuses que les hommes à rouspéter contre le port du masque.

En France, les femmes sont plus nombreuses que les hommes à rouspéter contre le port du masque.

Twitter

La Fondation Jean-Jaurès a publié lundi une première étude sur les anti-masques français qui, pour l’instant, sont encore restés discrets ou plutôt discrètes dans la rue. La Fondation explique que le profil des anti-masques, «que l’on attendait plutôt jeunes et issus des classes populaires – profil type des personnes attirées par les théories conspirationnistes et enclines à une forte défiance politique – est tout à fait différent». Dans ce mouvement, les femmes sont surreprésentées à près de 63%, souligne l’enquête, l’âge moyen est de 50 ans et le niveau d’éducation est assez haut avec un bac + 2 en moyenne. L’enquête mériterait peut-être d’être approfondie pour savoir si ce sont les brunes ou les blondes qui rechignent à se protéger. Mais cela risque de créer une polémique inutile de plus.

Mardi

Pas très orthodoxe

Le patriarche ukrainien (ultra) orthodoxe Filaret a son explication quant à l’apparition du coronavirus sur Terre: c’est une punition divine consécutive aux pratiques homosexuelles et aux mariages entre personnes du même sexe. Et ce sont les homosexuels qui sont les vecteurs de la pandémie. Sauf que l’on a appris mardi dans le «Daily Mail» que le religieux de 91 ans avait été testé… positif au coronavirus. Alors, comme il n’a certainement pas dû célébrer beaucoup de mariages gays, restent deux solutions: soit il a lui-même un penchant pour les personnes de son sexe, soit il s’est mis le doigt dans l’œil.

Comme les hommes (1)

L’équipe féminine du Parlement présentée mardi, avec Viola Amherd, en gardienne de luxe.

L’équipe féminine du Parlement présentée mardi, avec Viola Amherd, en gardienne de luxe.

Twitter

La progression des femmes à Berne a rendu possible la mise sur pied d’un contingent d’une quinzaine de footballeuses, parmi lesquelles on distingue les Romandes Johanna Gapany (PLR/FR) ou Sophie Michaud Gigon (Verts/VD). À la parade, tout le monde aura reconnu la conseillère fédérale Viola Amherd, chef des Sports, avec le numéro 1. D’habitude représentée avec une pique, un bouclier et une couronne de lauriers, l’allégorie Helvetia s’enrichit donc d’un ballon. C’est d’ailleurs le nom de cette équipe, qui va écumer les stades des parlements du monde sous la bannière du FC Helvetia. Premiers objectifs: battre les Gauloises et les Teutonnes.

Comme les hommes (2)

Mardi, les femmes du Parlement ont décidé de venir en soutien de la loi sur la chasse avec la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga.

Mardi, les femmes du Parlement ont décidé de venir en soutien de la loi sur la chasse avec la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga.

DR

Mardi, tandis que les unes posent pour lancer le FC Helvetia, d’autres parlementaires forment une nouvelle équipe de chasseurs, ou plutôt de chasseuses. Entourées de Simonetta Sommaruga (qui a mis pour l’occasion son écharpe léopard), elles font la promotion d’un sac en jute – «Oui à la loi sur la chasse» – qui pourrait servir, après la campagne, à mettre des champignons ou une marmotte ou un renard, mais pas un chamois, ni un léopard… En comparant avec la photo du FC Helvetia, il semble qu’une seule parlementaire joue dans les deux équipes. Ci-dessus troisième depuis la droite, il s’agit de Stefanie Heimgartner (UDC/AR). Ainsi, à Berne, l’élue argovienne a ses copines du foot et ses copines de la chasse. Tout comme les hommes.

On n’est jamais trop prudent…

Dieu nous protège, le masque aussi…

Dieu nous protège, le masque aussi…

Aleteia

Le site évangélique «Aleteia» donne un conseil qui ne mange pas de pain, ni d’hostie: faire bénir son masque. «Il comporte également une dimension spirituelle, est-il écrit, puisque si vous le portez, c’est par amour des autres, par prudence, par respect pour votre corps. Pourquoi, dans ce cas, ne pas le faire bénir par un prêtre, tout comme certains font bénir cartables, voitures, animaux domestiques?» C’est tout à fait sérieux. Le virus de la foi contre le virus tout court. Le site précise bien qu’il ne «s’agit pas de superstition». Heureusement. Les voies de Dieu sont impénétrables. Avec le masque, elles deviennent carrément étanches!

Mercredi

Des anniversaires payés en liquide

Une bien belle collection dont la valeur a incontestablement grimpé. Et santé!

Une bien belle collection dont la valeur a incontestablement grimpé. Et santé!

Twitter/BBC

Voilà un cadeau original fait par ce papa anglais à son fiston. À chacun des anniversaires de son rejeton depuis qu’il a 1 an, Pete Robson lui a offert… une bouteille de whisky single malt Macallan. «Je trouvais ça intéressant d’en acheter une chaque année, pour qu’il ait 18 bouteilles de whisky de 18 ans d’âge pour ses 18 ans», a précisé l’original gaillard qui a demandé à son fils de ne pas ouvrir les précieux flacons. Une idée qui se révèle excellente puisque l’achat global qui a coûté 5500 euros à Pete Robson vaut aujourd’hui… 40 000 euros! «La valeur de Macallan a considérablement augmenté au cours des cinq à dix dernières années», précise Robson à la BBC. Du coup, son fiston va avoir de quoi se faire mousser.

Le chiffre qui fait tousser

L’Office fédéral de la statistique a publié cette semaine: «Les ménages suisses disposaient en moyenne d’un revenu mensuel de 6984 francs en 2017, après déduction des dépenses obligatoires comme les impôts ou les primes maladie.» Sur les réseaux sociaux, la moyenne doit être bien plus basse, car personne ne s’y retrouvait. «Le mensonge n’a pas de limite», a écrit un internaute du «Temps». «La connerie non plus» a renchéri le suivant. La bonne nouvelle, si on peut dire, pour ces gens, c’est que ce fameux revenu est en baisse. Il était de 7124 francs en 2016. Il a donc diminué de 140 francs. À ce rythme-là, il aura disparu dans 50 ans.

Jeudi

Les rois du chocolat

La nouvelle fontaine de la maison du chocolat Lindt près de Zurich.

La nouvelle fontaine de la maison du chocolat Lindt près de Zurich.

KEYSTONE

Le numéro 1 des finances suisses, Ueli Maurer, le numéro 1 du tennis suisse, Roger Federer, ont inauguré jeudi la fontaine de chocolat du numéro 1 du chocolat suisse, Lindt. «Basée à Kilchberg, sur les rives du lac de Zurich, cette maison du chocolat, dans laquelle 100 millions de francs ont été investis, doit servir de pôle d’attraction pour les touristes venus visiter la Suisse, tout en soignant son ancrage sur le segment dit premium». Sans aller jusqu’à Zurich, on peut s’en inspirer pour faire sa propre fontaine «premium» à la maison avec des plaques M-Budget, hélas sans Roger, ni Ueli.

Le «bûcheur» démasqué

Fabien Fivaz continue de travailler, tandis que les autres sont à la pause…

Fabien Fivaz continue de travailler, tandis que les autres sont à la pause…

Damien Cottier

Sur cette image, on reconnaît derrière le plexiglas du Conseil national, l’écologiste neuchâtelois Fabien Fivaz. Durant cette première semaine, il est intervenu à plusieurs reprises sur la formation, la culture, le cinéma ou l’édition. Son collègue Damien Cottier (PLR/NE) a pris cette photo depuis sa place et l’a commentée ainsi à son attention: «On est pas d’accord sur tout, loin s’en faut, et c’est bien normal, on est élus pour cela, mais j’apprécie d’avoir un collègue agréable intelligent et engagé (…) Je trouvais que ce cliché illustrait bien ton engagement cette semaine à te voir bûcher pendant que les autres sont encore à la pause de midi…» Au Palais fédéral, c’est assez rare cette mansuétude entre collègues… Mais c’est une réalité aussi, certains doivent bûcher plus que d’autres.

Vendredi

Le plus petit restaurant du monde

Ils sont malins, Linda Karlsson et Rasmus Persson. Ces deux Suédois ont inventé… le plus petit restaurant du monde! On n’y trouve qu’une table destinée à un seul client. Située dans un champ à Värmland, l’opération a été un franc succès. Au menu? Un caviar d’algues et d’oseille sur des marrons hachés, une purée de carottes jaunes et gingembre avec des croquettes de maïs et un dessert à base de myrtilles du jardin. Les deux compères veulent maintenant mettre sur pied, en bord de mer, des barbecues pour clients solo qui feront cuire eux-mêmes leur nourriture. L’histoire ne dit pas si, après le repas, ils devront également faire la vaisselle.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
2 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

bof

11.09.2020 à 12:16

donc tout ca est censé être drôle? Ah bon? C'est vraiment la fin pour Tamedia

Jean

11.09.2020 à 10:33

De pire en pire ce média. Vivement un retour des articles du grand Nicolas sur notre club!!