États-Unis - L’administration Biden veut réduire les émissions de l’aviation
Publié

États-UnisL’administration Biden veut réduire les émissions de l’aviation

Joe Biden a lancé plusieurs programmes destinés à agir contre le changement climatique et espère réduire les émissions de l’aviation de 20% d’ici 2030.

Le secteur produit actuellement 11% des émissions liées au transport aux États-Unis.

Le secteur produit actuellement 11% des émissions liées au transport aux États-Unis.

AFP

L’administration Biden, qui s’est engagée à faire de la lutte contre le changement climatique une priorité, a présenté jeudi une nouvelle série d’actions visant cette fois-ci à réduire les émissions de l’aviation commerciale de 20% d’ici 2030.

Le secteur produit actuellement 11% des émissions liées au transport aux États-Unis, précise la Maison-Blanche dans un document diffusé jeudi. «Sans des mesures supplémentaires, la part des émissions de l’aviation est susceptible d’augmenter à mesure qu’augmenteront les vols de personnes et de marchandises», souligne le document.

L’administration voudrait dans un premier temps accélérer la production de carburant renouvelable (sustainable aviation fuel, SAF) à au moins 3 milliards de gallons (11,4 milliards de litres) par an en 2030. Le recours à des carburants d’origine non fossile (SAF) est considéré comme une des pistes les plus prometteuses pour réduire l’empreinte carbone du transport aérien.

«Reconstruire en mieux»

Il existe plusieurs types de SAF, dont les biocarburants, mais aussi des produits avancés, synthétisés à partir de capture de CO2 et d’hydrogène lui-même d’origine renouvelable. Le président américain a déjà proposé un crédit d’impôt destiné à cet effet dans le cadre de son programme «Build Back Better» («Reconstruire en mieux»), encore en discussion au Congrès.

Ses services veulent accentuer les efforts en proposant des incitations supplémentaires, dont des garanties de prêts à hauteur de 3 milliards de dollars (2,7 milliards de francs) et des financements de recherches. L’administration américaine veut aussi, entre autres mesures, renforcer les projets de recherche et développement sur la réduction de la consommation de kérosène par les appareils.

Les compagnies aériennes américaines, qui s’étaient collectivement engagées en mars à produire 2 milliards de gallons de carburant renouvelable par an en 2030, ont accepté de revoir à la hausse cet objectif, a indiqué jeudi la fédération les représentant, Airlines for America. Cette nouvelle initiative est présentée après d’autres programmes destinés à agir contre le changement climatique, sur l’énergie solaire ou les ventes de voitures électriques notamment.

L’administration Biden veut bloquer de façon permanente un projet de mine d’or en Alaska

Les autorités américaines ont annoncé jeudi avoir l’intention de rétablir des protections conférées à une région d’Alaska, qui avaient été levées par l’administration de Donald Trump, dans le but de bloquer de façon permanente un projet de mine d’or et de cuivre.

La baie de Bristol «est un trésor», a déclaré dans un communiqué l’administrateur de l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA). «Ce qui est en jeu, c’est empêcher une pollution qui affecterait de façon disproportionnée les indigènes d’Alaska, et protéger un avenir viable pour la pêche de saumon la plus productive d’Amérique du Nord», a-t-il ajouté.

(AFP)

Votre opinion

7 commentaires