Fidèle: Lady Gaga: le dog-sitter réconforté par un des chiens dans une mare de sang
Publié

FidèleLady Gaga: le dog-sitter réconforté par un des chiens dans une mare de sang

«Miss Asia» s’est allongée à côté de son promeneur alors que celui-ci gisait à terre à la suite de son agression. Ryan Fischer a rendu hommage au bouledogue français sur Instagram.

Les trois chiens de Lady Gaga: «Gustav», «Koji» et «Miss Asia».

Les trois chiens de Lady Gaga: «Gustav», «Koji» et «Miss Asia».

Instagram

Un des trois chiens de Lady Gaga, «Miss Asia», a réconforté son promeneur suite à sa violente agression la semaine dernière, au cours de laquelle il a reçu une balle dans la poitrine.

«Miss Asia» a échappé aux prises des malfrats qui sont parvenus à voler deux chiens, et sest enfuie, avant de revenir vers son dog-sitter une fois les agresseurs partis. Dans sa première déclaration depuis son agression à Hollywood, Ryan Fischer a raconté quil était allongé au sol avec le bouledogue français à ses côtés.

«Il y a quatre jours, alors quune voiture filait et que du sang coulait de ma blessure par balle, un ange a trotté et sest couché à côté de moi, a-t-il écrit lundi 1er mars dans un message sur les réseaux sociaux qui décrivait lembuscade. Mes cris de panique se sont calmés alors que je la regardais, même si je savais que le sang qui coulait autour de son petit corps était le mien.»

Retrouvés attachés à un poteau

Ryan Fisher a raconté qu’il «a bercé Asia du mieux quil pouvait», il a remercié le chien «pour toutes les aventures incroyables (quils avaient) vécues ensemble» et a juré quil essaierait de sauver «ses frères».

«Miss Asia» a pris la fuite quelques minutes plus tard et a été retrouvée par la police une heure après lattaque qui a eu lieu mercredi soir. Ses «frères», «Gustav» et «Koji», ont été ramenés sains et saufs à Lady Gaga vendredi. Une femme non identifiée, qui navait aucun lien avec les voleurs de chiens, les a trouvés attachés à un poteau quelques heures après que la pop star a demandé quon lui ramène ses animaux de compagnie, offrant une récompense de 500 000 dollars. La police enquête toujours sur lenlèvement.

(Cover Media / Lematin.ch)

Votre opinion