France - Laeticia Hallyday: une mauvaise surprise menace son hommage à Johnny
Publié

FranceLaeticia Hallyday: une mauvaise surprise menace son hommage à Johnny

À quelques semaines d’un concert en l’honneur du rockeur, un nouveau rebondissement pourrait le remettre en cause. Une bataille judiciaire pourrait empêcher le show.

Laeticia Hallyday a prévu ce concert hommage pour Johnny Hallyday le 14 septembre prochain à l’Accor Arena à Paris.

Laeticia Hallyday a prévu ce concert hommage pour Johnny Hallyday le 14 septembre prochain à l’Accor Arena à Paris.

AFP via Getty Images

Laeticia Hallyday est très inquiète. Elle a appris que le concert hommage à Johnny Hallyday, qu’elle organise depuis de nombreux mois, pourrait finalement ne pas avoir lieu. En effet, de nouvelles révélations de la part du «Journal du dimanche», ce 25 juillet 2021, viennent mettre en péril la tenue de cet événement.

Pour rappel, le concert symphonique en hommage à Johnny Hallyday, doit avoir lieu le 14 septembre 2021 à l’Accor Arena à Paris. Il doit réunir de grandes personnalités comme Jenifer, Bruel, Fiori, Slimane, Elmaleh ou encore Calogero. Il est déjà prévu que le show soit retransmis en direct sur France 2. Mais tout ça pourrait être tout simplement annulé. En effet, Backstage Management Agency, la société qui organise une tournée en hommage à l’idole des jeunes, baptisée Gabrielle Tour, a fait savoir qu’elle détenait l’hologramme du chanteur.

Prêt à déposer le dossier devant la justice

«L’hologramme est une œuvre soumise au droit de la propriété intellectuelle et au régime juridique des droits d’auteur», a expliqué l’avocat de la société basée, Emmanuel Ludot. Il a transmis un courrier à la société qui doit assurer le show hommage à Johnny Hallyday le 14 septembre prochain dans lequel il est stipulé que les droits des hologrammes de Johnny avaient été déposés. Seulement, pour ce spectacle qui devait être une prouesse technologique, cette méthode devait être utilisée.

Les destinataires du courrier ont assuré que l’image du célèbre rockeur ne pouvait pas être «privatisée». Mais Backstage Management Agency est bien décidée à aller au bout de sa démarche et se dit prête à déposer le dossier devant la justice. Un nouveau débat qui viendrait s’ajouter à celui qui se joue actuellement puisque toujours selon Emmanul Ludot, dans le «JDD», les sociétés de production qui s’assurent de la bonne tenue du spectacle à Bercy auraient «une activité non conforme aux dispositions relatives à l’exercice d’entrepreneurs de spectacle vivant». Les prochaines nuits de Laeticia Hallyday ne vont pas être tranquilles.

(LeMatin.ch)

Votre opinion