Actualisé 12.04.2018 à 15:45

Laeticia raconte les derniers mois et la mort de Johnny

Hallyday

La veuve du Taulier raconte l'éprouvant et très douloureux combat de Johnny, face à la maladie. «Il souffrait énormément», explique-t-elle dans «Le Point» paru ce jeudi.

par
Laurent Siebenmann
Johnny et Laeticia Hallyday, à la fin de l'été 2017, aux obsèques de l'actrice Mireille Darc.

Johnny et Laeticia Hallyday, à la fin de l'été 2017, aux obsèques de l'actrice Mireille Darc.

Visual

«A partir de début septembre, le combat est devenu très difficile. Son corps commençait à le lâcher et la chimiothérapie ne fonctionnait plus. La maladie s'est développée très vite. Pourtant, qu'est-ce qu'on s'est battus! Mon mari, ce n'était pas quelqu'un d'ordinaire.»

Dans l'interview qu'elle a accordée au Point, Laeticia Hallyday raconte le combat de Johnny contre la maladie. Un combat rude, âpre, douloureux durant lequel le Taulier a fait preuve d'un courage de tous les instants.

«Mais en septembre, il a mis un genou à terre, raconte Laeticia. Le plus dur c'est qu'il a fini par ne plus marcher, car en plus du poumon et du foie, le cancer a touché les os. Ce cancer-là ronge les os et provoque des fractures. Il souffrait énormément. Il avait des doses de morphine extrêmement fortes et il a fallu l'opérer. A la Salpêtrière, on lui a pratiqué une cimentoplastie. Cela consiste à injecter du ciment chaud qui reconsolide l'os. Une opération n'a pas suffi. Il a fallu recommencer une fois, puis une autre encore.»

Le rockeur a enduré un traitement lourd: «On alternait entre chimiothérapie, radiothérapie, transfusions de sang, ostéopathie, acupuncture... Il a fallu des sondes pour le nourrir tout le mois d'octobre. Puis sa vésicule biliaire s'est dilatée: il a fallu l'opérer encore. (...) Et puis, une semaine après, il a eu du mal à respirer», explique la veuve de Johnny dans Le Point.

Hélas, à un moment donné, les médecins ont annoncé à Laeticia qu'il n'y avait plus rien à faire: «David et Laura ont montré plus de courage que moi à ce moment-là. Ils m'ont prise dans leurs bras. Ils ont eu une attitude très protectrice, très généreuse.»

Enfin, Laeticia Hallyday raconte les derniers instants de Johnny: «Le jour où il est parti, il avait demandé à Jean-François Piège de lui cuisiner une langouste pour le dîner. (...) Puis Hélène Darroze est venue me rendre visite. (...) Je suis sortie pour embrasser Hélène. J'ai juste quitté la chambre cinq minutes. C'est là que mon homme est parti. Je me suis effondrée.»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!