Publié

NeuchâtelL’agresseur à la batte condamné à six ans de réclusion

La justice a tranché ce vendredi: l’infirmier qui avait frappé son ex avec une batte de baseball a été condamné à six ans de réclusion. Le juge a estimé qu’il s’agissait d’une tentative de meurtre et pas d’une tentative d’assassinat.

par
vsm
L’agresseur a expliqué n’avoir aucun souvenir du passage à tabac.

L’agresseur a expliqué n’avoir aucun souvenir du passage à tabac.

Vincent Donzé

Celui qui avait agressé son ex-épouse en mars 2019 vient tout juste d’être condamné par le Tribunal régional des Montagnes et du Val-de-Ruz. Il écope de six ans de réclusion. Les deux années qu’il a déjà effectuées en détention préventive seront déduites, explique Arcinfo.

Le juge a toutefois réfuté le caractère prémédité de l’agression: «Aucun signe précurseur ou de préparatifs annonçait ce passage à l’acte et l’achat d’une batte de baseball quelques jours auparavant ne suffit pas à établir la tentative d’assassinat», rapporte le quotidien. Le magistrat a également estimé que «le passage à l’acte était motivé par un conflit intérieur qui l’a débordé, et non pas un plan qui aurait été mûrement échafaudé.» Quant à l’avocate de la victime, elle a annoncé qu’elle ferait appel de la décision. Pour elle, il s’agit bel et bien d’une tentative d’assassinat puisque l’agresseur s’est introduit chez son ex et a patienté trois heures, le temps de son retour, avant de passer à l’acte.

Pour rappel, la victime avait été retrouvée inconsciente et baignant dans son sang après avoir été tabassée par son ex-mari, le 2 mars 2019. Ce sont ses voisins qui avaient appelé les secours en entendant ses hurlements. Elle était ensuite restée quatre jours dans le coma. Cette mère est aujourd’hui encore sous le choc et commence tout juste à se reconstruire.

Votre opinion