20.11.2020 à 07:00

FranceL’agresseur d’une prostituée trahi par sa dent

Un jeune homme qui avait frappé une travailleuse du sexe près de Lyon il y a deux ans vient d’être arrêté grâce à l’ADN retrouvé sur une partie de lui qu’il avait perdue.

von
Michel Pralong
La prostituée travaillait dans sa camionnette aménagée, c’est là qu’elle a été agressée. Photo d’illustration.

La prostituée travaillait dans sa camionnette aménagée, c’est là qu’elle a été agressée. Photo d’illustration.

AFP

Le 30 décembre 2018, une prostituée de 44 ans attendait les clients avec sa camionnette dans laquelle elle travaille, à Chassieu, dans la banlieue lyonnaise. Un jeune homme l’a soudain agressée, la poussant sur le lit aménagé dans le véhicule. Il l’a menacée avec une arme de poing et lui a donné deux coups de crosse au front, mais la femme s’est débattue a réussi à le mettre en fuite. Suite à cette attaque, elle a découvert une dent dans son fourgon, qui avait de fortes chances d’appartenir à son agresseur qui l’aurait perdue en luttant, rapporte «Le Progrès».

Grâce à cet indice, la police a pu prélever de l’ADN qui lui a permis d’identifier un jeune homme de 18 ans vivant à Lyon. Il n’a toutefois pas pu être retrouvé, mais un mandat de recherche a été lancé. Et c’est finalement le 17 novembre 2020 qu’il a pu être appréhendé lors d’un contrôle dans les transports publics. Placé en garde à vue, il a nié les faits mais la prostituée l’a formellement reconnu. Il a été présenté au Parquet ce 19 novembre, accusé de violence avec armes.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
9 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

@libre

20.11.2020 à 10:46

Il avait une dent contre elle ???

18 mio de visons massacrés

20.11.2020 à 08:16

ça n intéresse personne les faits divers des vices, parlez nous plutot de la mort de 18 mio de visons sur 5,5 mio d habitants au Danemarq , ils faisaient quoi avec ces bêtes, un massacre sans preuve organisé par la gauche Danoise anxiogène et qui voit chez son prochain que des gens malades les grands copains copines des psys et du cout social car seul les grands intellos sont normaux ceux qui n ont pas fait d études et travaillent dur sont des handicapés surtout après un accident de parcours bénin avoir résisté a leur mobbing en partant

Laurent christen

20.11.2020 à 08:14

C’est bon les dents de Lyon