Hockey sur glace - L’Allemagne a eu le dernier mot, la Suisse éliminée
Publié

Hockey sur glaceL’Allemagne a eu le dernier mot, la Suisse éliminée

L’Allemagne a battu la Suisse en quarts de finale des Mondiaux. Les Suisses ont concédé l’égalisation à 44 secondes de la sirène et les Allemands ont gagné les tirs au buts. Les États-Unis aussi en demies.

par
Cyrill Pasche
Le premier but suisse
Avant de s’imposer aux tirs aux buts, les Allemands ont égalisé dans la dernière minute.

Avant de s’imposer aux tirs aux buts, les Allemands ont égalisé dans la dernière minute.

AFP

L’équipe de Suisse est éliminée des Mondiaux en Lettonie après avoir perdu son duel contre l’Allemagne aux tirs au but (2-3 tab). La Suisse menait pourtant 2-0 jusqu’à la 38e minute, puis 2-1 dans les derniers instants du temps réglementaire, et tenait son billet pour la demi-finale. Mais les Allemands, à 6 contre 5, ont égalisé à 2-2 par Gawanke (60e).

L’égalisation germanique à la dernière seconde du temps réglementaire
L’Allemagne revient à 2-1

En prolongations, le gardien allemand a sauvé son équipe d’un arrêt miraculeux sur un tir direct de Grégory Hofmann (62e) puis plus tard sur une percée de Janis Moser. Les Suisses l’ont aussi échappé belle grâce à une parade décisive de Genoni (66e).

Le 2e but suisse

Les Allemands ont su garder la tête froide lors des tirs au but: Timo Meier a mis la Suisse en position favorable, mais Kahun et Noebels ont ensuite converti leurs tentatives pour envoyer l’Allemagne en demi-finale. Rageant pour les Suisses qui ont laissé filer une occasion en or de se mêler à la course aux médailles.

Le tir au but qui crucifie la Suisse

La Suisse menait 2-0

Avant d’en arriver à cette fin de match haletante, la Suisse avec Leonardo Genoni devant les filets a toutefois mis du temps avant de trouver des espaces dans l’arrière-garde allemande. Ce sont même deux défenseurs helvétiques qui ont, les premiers, réussi à se faufiler jusqu’à la cage adverse. Ramon Untersander s’est très subtilement démarqué depuis la ligne bleue avant de réceptionner et de convertir une passe parfaite de Santeri Alatalo (16e, 1-0). Avant cela, les hommes de Patrick Fischer avaient paru nerveux face à une sélection allemande bien en place.

Après avoir manqué une occasion en or de doubler la mise dès la 28e minute (98 secondes à 5 contre 3 sans marquer), les Suisses se sont offert une marge de sécurité grâce à Fabrice Herzog au terme d’une contre-attaque rondement menée par Christoph Bertschy et Tristan Scherwey (34e, 2-0). Mais un but allemand signé Kühnhackl consécutif à une erreur individuelle de Jonas Siegenthaler derrière la cage a permis aux Allemands de recoller au score (38e, 2-1) avant la deuxième pause. Ceux-ci ont ensuite entamé leur spectaculaire remontée victorieuse.

Suisse - Allemagne 2-3 tab (1-0 1-1 0-1)

Olympic Sports Centre. Arbitres. Ansons (Let), Romasko (Rus), Lazarev (Rus), Shalagin (Rus).

Tirs au but: Corvi -, Plachta -, Andrighetto -, Krammer -, Meier 1-0, Kahun 1-1, Ambühl -, Reichel -, Hofmann -, Noebels 1-2.

Buts: 16e Untersander (Alatalo, Kurashev) 1-0, 34e Herzog (Scherwey, Bertschy) 2-0, 38e Kühnhackl (RIeder, Nowak) 2-1, 60e (59’16) Gawanke (Kahun, Noebels/ 6 c 5) 2-2.

Suisse: Genoni; Diaz, Müller; Loeffel, Siegenthaler; Untersander, Moser; Alatalo; Herzog, Bertschy, Scherwey; Ambühl, Hischier, Kurashev; Meier, Vermin, Andrighetto; Simion, Corvi, Hofmann; Rod. Entraîneur: Fischer.

Allemagne: Niederberger; Seider, M. Müller; Holzer, J. Müller; Nowak, Wagner; Gawanke; Pföderl, Reichel, Noebels; Eisenschmid, Kahun, Plachta; Rieder, Loibl, Kühnhackl; Krammer, Bergmann, Kastner, Peterka; Krammer. Entraîneur: Söderholm.

Notes: La Suisse sans Frick, Geisser, Heldner, Mottet, Nyffeler ni Praplan (surnuméraires). L’Allemagne sort son gardien (58’35 à 59’17).

Pénalités: 0 x 2’ contre la Suisse, 2 x 2’ + 1 x 10’ (Plachta) contre l’Allemagne.

Les États-Unis facile contre la Slovaquie

Les États-Unis sont facilement venus à bout des Slovaques 6-1 (3-0 1-1 2-0) dans leur quart de finale des mondiaux en Lettonie. Tout était décidé après le premier tiers que les joueurs de Jack Capuano ont emporté 3-0. Boyle (14e), Blackwell (16e) et Garland (20e) ont chacun leur tour trompé le portier slovaque, Adam Huska.

Au deuxième tiers, Cehlarik a offert un peu despoir aux siens (33e), mais à la 37e, Blackwell a inscrit son deuxième but et redonné trois longueurs davance aux USA. Dans lultime période, Chmelevski (46e) et Garland (59e) ont donné au score son allure définitive.

Votre opinion