Afghanistan - L’Allemagne envisage de retirer ses troupes dès le 4 juillet
Publié

AfghanistanL’Allemagne envisage de retirer ses troupes dès le 4 juillet

Après l’annonce des États-Unis, c’est au tour de l’Allemagne d’envisager le retrait de ses troupes d’Afghanistan. Elles pourraient déjà quitter le pays le 4 juillet prochain.

L’Allemagne est un des pays qui a le plus massivement engagé de troupes en Afghanistan.

L’Allemagne est un des pays qui a le plus massivement engagé de troupes en Afghanistan.

AFP

L’Allemagne envisage de retirer ses troupes engagées en Afghanistan dès le 4 juillet, a affirmé mercredi un porte-parole du ministère de la Défense, alors que l’armée américaine doit quitter le pays d’ici le 11 septembre.

«À l’heure actuelle, les réflexions menées (…) vont dans le sens d’un raccourcissement de la période de retrait. Une date de retrait au 4 juillet est envisagée», a indiqué à l’AFP ce porte-parole, assurant que la décision finale revenait à l’Otan.

Retrait des troupes «en quelques mois»

Les alliés de l’Otan avaient annoncé mercredi dernier leur décision de commencer le retrait de leurs forces engagées dans la mission en Afghanistan d’ici le 1er mai pour le terminer «en quelques mois».

Cette décision de l’Alliance intervenait après que le président américain Joe Biden a annoncé le retrait de toutes les troupes américaines d’Afghanistan d’ici le 20e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001 aux États-Unis qui avaient entraîné l’intervention américaine. Il avait assuré que les États-Unis avaient «rempli l’objectif» en Afghanistan et exhorté les talibans à tenir «leur engagement» à ne pas menacer les États-Unis.

«Nous avons maintenant une tâche logistique difficile devant nous, mais nous étions préparés à cette éventualité».

Porte-parole du ministère allemand de la Défense.

«Nous avons maintenant une tâche logistique difficile devant nous», a poursuivi le porte-parole du ministère allemand de la Défense. «Mais nous étions préparés à cette éventualité».

Les pays les plus engagés en Afghanistan sont les États-Unis, l’Allemagne, la Turquie, le Royaume-Uni et l’Italie. Ces cinq pays ont déployé 6000 des 9592 militaires engagés par 36 pays membres de l’Otan et partenaires comme l’Ukraine (10 militaires) dans l’opération de l’alliance «Resolute Support».

(AFP)

Votre opinion