28.10.2020 à 09:56

CoronavirusL’Allemagne resserre la vis

Les bars et restaurants ferment pendant 1 mois, de même que les installations sportives et culturelles. Ceci pour faire face à la 2e vague.

Les nouvelles restrictions entreraient en vigueur le 4 novembre, selon le projet d’Angela Merkel.

Les nouvelles restrictions entreraient en vigueur le 4 novembre, selon le projet d’Angela Merkel.

KEYSTONE

L’Allemagne a décidé mercredi d’une nouvelle série de restrictions face à la progression du nouveau coronavirus. Le pays impose un mois de fermeture aux secteurs de la gastronomie, de la culture et des loisirs.

Ces mesures, qui entreront en vigueur lundi et dureront jusqu’à la fin du mois de novembre, limiteront également à 10 personnes issues de deux foyers les participants à des réunions privées.

Les citoyens sont invités à éviter tous les déplacements inutiles, les séjours en hébergement étant réservés à des «fins non touristiques», a déclaré la chancelière Angela Merkel après des discussions avec les dirigeants des 16 États allemands.

Les écoles restent ouvertes

Tout comme les bars, cafés et restaurants, les piscines et autres installations sportives seront fermées tandis que les compétitions professionnelles retrouveront le huis clos. Les écoles et les commerces seront toutefois autorisés à rester ouverts, a précisé la chancelière.

Pour amortir le choc économique, l’Allemagne offrira jusqu’à 10 milliards d’euros d’aide aux secteurs affectés par les nouvelles mesures.

Angela Merkel a reconnu qu’il s’agissait de mesures «strictes» et «pénibles» mais elle a noté qu’au rythme actuel des nouvelles infections, «les limites du système de santé» risquaient d’être atteintes.

Aplatir la courbe

«La courbe doit être à nouveau aplatie (…) pour que la recherche des contacts puisse être à nouveau effectuée», a-t-elle déclaré, ajoutant que pour trois quarts des nouvelles contaminations, les responsables ne sont plus en mesure de déterminer actuellement où la transmission a eu lieu.

Les nouvelles infections au Covid-19 ont récemment grimpé au-dessus des 10’000 cas journaliers, un nouveau record de 14’964 ayant été annoncé mercredi par l’institut de veille épidémiologique Robert Koch.

(AFP/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
5 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

BUCO

28.10.2020 à 11:47

Tant que l'Europe entière ne sera pas dûment vaccinée, il n'y a hélas pas d'autre choix

BUCO

28.10.2020 à 10:56

C'est hélas bien ce que j'affirme dans un article relatif à la situation en Suisse. C'est carrément le chaos européen, voire planétaire, qui s'installe. Noir c'est noir, il n'y a PLUS d'espoir !

BG88

28.10.2020 à 10:04

J' espère que le C.F.ouvre un peux les yeux. 14000 cas pour 80 000 000 d'habitants et il prenne des décisions. Nous 6000 cas pour 8 500 000 et on pense mettre éventuellement un masque à l" extérieur. SVP réactions commerces non alimentaire ,bistrots, restos,fermeture en novembre pas une cata, mais des brancards devant l" hosto là oui une cata.