06.08.2020 à 15:25

Jura bernoisLancer un banc et des tables sur les voies: un sport nocturne à Sonceboz?

Le premier train du matin a heurté du mobilier costaud, sur la voie 2. La police bernoise mène l’enquête et les vandales n’ont qu’à bien se tenir.

par
Vincent Donzé
Photographié par la tenancière, ce qu’il reste du banc passé sous le Regio.

Photographié par la tenancière, ce qu’il reste du banc passé sous le Regio.

V.Dé

Le premier Regio La Chaux-de-Fonds – Bienne a été bien secoué à son arrivée à 5 h 19, en gare de Sonceboz, le mercredi 29 juillet dernier. Dans la nuit, trois noctambules avaient balancé sur la voie 2 un banc en bois massif dévissé devant le Buffet de la Gare.

Les CFF et le «Senk Hok Buffet» ont porté plainte, comme l’a rapporté «Le Journal du Jura». Le banc en bois massif était vissé sur la terrasse du restaurant chinois et thaï «Senk Hok Buffet». «Lorsque des objets sont sciemment jetés sur le passage des transports, l’exploitation ferroviaire», confirme un porte-parole de CFF.

Pas endommagé

La tenancière du restaurant a appelé le 117 à 1 h 54, après avoir frappé à sa fenêtre pour raisonner les vandales. «On m’a conseillé d’aller me recoucher», dit-elle. Mais le banc jeté sur les voies n’a pas été retrouvé. Le train qui l’a percuté au petit matin n’a pas été endommagé: après contrôle des voies et des wagons, le Regio a pu poursuivre sa route vers Bienne avec douze minutes de retard.

Quatre jours plus tôt, le 25 juillet, ce sont deux tables en pierre qui ont été déplacées devant le «Senk Hok Buffet». Alertés par un vacarme inhabituel, les tenanciers ont vu une table sur les rails, tandis que trois jeunes dévissaient un banc. Surpris, les vandales ont replacé les deux tables devant le restaurant.

Le banc jeté sur la voie 2 venait du «Senk Hok Buffet»

Le banc jeté sur la voie 2 venait du «Senk Hok Buffet»

V.Dé

Lancer un banc et des tables sur les voies: un sport nocturne à Sonceboz? «Il y a toujours eu des incivilités, mais jamais aussi graves», indique la patronne du buffet. Un carreau cassé en jouant au foot, passe encore, mais un banc jeté sur les voies, c’est un dégât qui n’est pas accepté. «Un dégât, et surtout, un danger!» précise la patronne du «Senk Hok Buffet», Janie Ngo.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
25 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

WWG1WGA

07.08.2020 à 16:49

Ah ! Et, si vous le pouvez, en effet, acheter de l'or.

WWG1WGA

07.08.2020 à 16:43

Bienvenue dans la nouvelle Suisse. Il est grand temps de remédier à la gabegie qui devient de pire en pire.

Robinson Wesson

07.08.2020 à 14:47

«La tenancière du restaurant a appelé le 117 à 1 h 54, après avoir frappé à sa fenêtre pour raisonner les vandales. «On m’a conseillé d’aller me recoucher», dit-elle.» Cette phrase résume tout, méchants vandales ou gentils flics? Ces vandales seront les premiers à pleurnicher le jour où il y aura partout des caméras haute-définition, peut-être même avec un programme de reconnaissance faciale acheté aux Chinois…