Publié

FOOTBALLLang face au syndrome Sutter

Premier titulaire au poste de Stephan Lichtsteiner depuis octobre 2010, Michael Lang devra faire beaucoup mieux que le latéral des Young Boys s'il veut marquer les esprits.

par
Mathieu Aeschmann

Blessé à la cuisse, Stephan Lichtsteiner ne sera pas titulaire en équipe de Suisse ce soir au Stade Qemal Stafa de Tirana. Or le dernier forfait de « la mobylette » de la Juventus remonte au 8 octobre 2010 à Podgorica. Soit un Monténégro – Suisse de triste mémoire.

Pour rappel, l'équipe de Suisse de Frei et Streller s'était alors inclinée 0-1, lançant au plus mal sa seule campagne ratée de la décennie. Or ce soir-là, le but victorieux de Mirko Vucinic était venu du côté droit de la défense suisse, suite à une relance malheureuse de Scott Sutter, le remplaçant d'un Stephan Lichtsteiner suspendu (il s'était fait expulser contre l'Angleterre).

Heureusement pour Michael Lang, l'histoire ne s'écrit pas deux fois. Mais pour éviter toute mauvaise surprise, le latéral de GC – riche d'une expérience internationale de 28 petites minutes – devra s'efforcer de jouer simple. « Michael a la chance d'évoluer derrière le meilleur d'entre nous, soulignait jeudi Valentin Stocker. Avec Shaqiri devant soi, un latéral n'a pas besoin de prendre trop de risques. Il pourra donc se concentrer sur son point fort: bien défendre.»

«Je pense qu'il va saisir cette opportunité, positivait pour sa part Steve von Bergen. C'est un gars très tranquille, qui sait d'où il vient et qui s'est bien intégré. Je suis à côté de lui dans le bus, il renvoie l'image de quelqu'un de posé. Il est heureux d'être parmi nous.»

Souhaitons à Michael Lang de garder le sourire ce soir aux alentours de 22h30. Car depuis sa première titularisation au Monténégro, le pauvre Scott Sutter - qui n'avait alors qu'une mi-temps internationale dans les jambes – n'a plus jamais revu l'équipe nationale.

Ton opinion