Football: «L’annonce de Leonardo a été un choc»
Publié

Football«L’annonce de Leonardo a été un choc»

Même si le licenciement de Thomas Tuchel par le PSG a été «un choc», il était devenu inévitable, a raconté son adjoint hongrois Zsolt Low.

Thomas Tuchel (à gauche) et le directeur sportif Leonardo n’ont jamais vraiment été sur la même longueur d’ondes.

Thomas Tuchel (à gauche) et le directeur sportif Leonardo n’ont jamais vraiment été sur la même longueur d’ondes.

AFP

«Soyons honnêtes, la situation n’aurait pas été tenable à long terme», a expliqué Zsolt Low, l’adjoint de Thomas Tuchel au PSG, dans un entretien au média «Nemzeti Sport» publié samedi.

«Avec le recul, c’était mieux de se dire au revoir maintenant, en étant à peu près au sommet, avec beaucoup de beaux souvenirs», a-t-il estimé, «ces deux années et demie ont été belles».

«Nous avons été surpris, le 23 décembre, après une victoire 4-0 contre Strasbourg: (le directeur sportif) Leonardo nous a appelés pour nous dire qu’il n’avait plus besoin de Thomas à l’avenir», s’est souvenu l’adjoint, ajoutant: «Même si on le sentait venir, l’annonce de Leonardo a été un choc».

«Après avoir fait face à de considérables difficultés en 2020», a-t-il poursuivi, nous avons trouvé cette décision quelque peu incompréhensible».

«La vérité est que nous avons surperformé»

<strong>Zsolt Low</strong>, adjoint de Thomas Tuchel au PSG

Parmi ces embûches, Zsolt évoque notamment «les innombrables blessures qui ont affaibli l’effectif» et estime que c’était «un grand succès professionnel de terminer l’année ainsi», premier de son groupe en C1 et à un point du leader Lyon en Ligue 1. «Le vérité est que nous avons surperformé», a-t-il jugé.

Mais la relation Tuchel-Leonardo était arrivée à son terme. Tout le monde «savait qu’il y avait des tensions entre le directeur sportif et l’entraîneur principal ces derniers mois. Dit autrement, l’annonce n’a pas été un coup de tonnerre dans un ciel sans nuage», a commenté Low.

L’adjoint ne veut «pas entrer dans les détails» et a résumé: Leonardo et Tuchel «avaient différents principes de gouvernance» et «des idées différentes dans bien des domaines, et ces différences de vues n’ont fait que croître avec le temps.

«Cela a conduit Leonardo à envisager le futur avec un autre staff», a-t-il conclu, celui de Mauricio Pochettino, dont l’arrivée a été officialisée samedi et qui devait diriger dimanche son premier entraînement.

(AFP)

Votre opinion

9 commentaires