Valais: L’antenne 5G qui choque dans le val d’Hérens
Publié

ValaisL’antenne 5G qui choque dans le val d’Hérens

La mise à l’enquête d’un mât de 18 antennes sous le joli village d’Eison (VS) suscite une très forte incompréhension.

par
Eric Felley
Sur ce photomontage, l’impact dans le paysage du mât de 20 mètres et 18 antennes est assez parlant.

Sur ce photomontage, l’impact dans le paysage du mât de 20 mètres et 18 antennes est assez parlant.

DR

Le hameau de Eison à Saint-Martin dans le val d’Hérens (VS) est un bijou de petit village serti dans une nature encore intacte. Mais voilà que la 5G vient pointer son nez sur ces jolies pentes. Le 8 janvier, les opérateurs Swisscom et Sunrise ont mis à l’enquête la pose d’un mât sur lequel viendront se greffer des antennes. L’installation ne passera pas inaperçue puisqu’elle fait 20 mètres de haut (l’équivalent de six étages) et comptera 18 antennes.

Si le projet se réalise, les habitants d’Eison, quand ils ouvriront leurs fenêtres sur la vallée, auront devant leurs yeux un extraordinaire totem de métal à la gloire de la téléphonie mobile… Sans la sagacité de certains d’entre eux, cette mise à l’enquête serait passée inaperçue. «On ne peut faire pire dans l’intégration sur ce site, s’insurge le porte-parole des opposants, Christophe Moix. C’est incroyable d’avoir choisi cet emplacement, alors que d’autres possibilités ont été écartées, moins visibles, notamment dans la forêt.» En quelques jours, 130 personnes ont signé une opposition collective qui sera déposée par un avocat de Sion avant la date butoir du 8 février.

Ceci explique peut-être cela, l’antenne prévue est située sur un terrain privé, appartenant à une personne qui ne réside pas à Eison. Du côté de la commune de Saint-Martin, le Conseil communal se prononcera lorsque l’opposition viendra sur la table. Christophe Moix précise que la moitié des 90 résidents d’Eison a signé l’opposition. Un argument qui devrait compter au moment d’accorder ou non la pose du totem.

Un second photomontage montre la situation du village en été avec sa nouvelle antenne.

Un second photomontage montre la situation du village en été avec sa nouvelle antenne.

DR

Votre opinion