Ski alpin – Lara Gut-Behrami a un joli coup à jouer à Lech
Publié

Ski alpinLara Gut-Behrami a un joli coup à jouer à Lech

Trois Suissesses se sont qualifiées pour les finales du parallèle de Lech (Autriche), ce samedi matin: Lara Gut-Behrami, Andrea Ellenberger et Vanessa Kasper. Verdict final dès 17 h.

par
Rebecca Garcia
Lara Gut est toujours dans le coup à Lech.

Lara Gut est toujours dans le coup à Lech.

AFP

La plus rapide des qualifications du parallèle de Lech (Autriche) n’est autre que la Norvégienne Thea Louise Stjernesund. Les Suissesses ont eu beau aller vite ce samedi matin, elles devront encore gagner de précieux centièmes pour espérer remporter la finale de cette étape de Coupe du monde à 17 h. Lara Gut-Behrami, Andrea Ellenberger et Vanessa Kasper sont les représentantes helvétiques capables de décrocher une médaille. Elles ont atteint respectivement les 8e, la 12e et 16e places du classement lors des qualifications.

Le haut du classement, après la seconde manche de qualification.

Le haut du classement, après la seconde manche de qualification.

FIS.

Une qualification marquée par les soucis techniques

Les experts du parallèle estiment qu’un couloir est meilleur que l’autre. Il n’y avait pas débat dans la matinée à Lech (Autriche), tant le départ rouge était pénible. A trois reprises, le portillon ne s’est pas levé. Paula Moltzan est la première à s’y être heurtée. Au moment de prendre le départ, elle a buté sur la plaque de métal qui lui bloquait le passage. Résultat: son adversaire s’est élancée seule sur le parcours. De quoi transformer un slalom parallèle en une simple course.
L’Américaine a d’ailleurs lourdement chuté lors de son passage suivant. Elle semblait secouée mais est repartie skis aux pieds. L’Autrichienne Stéphanie Brunner a elle aussi fait les frais de ce maudit couloir rouge, et de son portillon défectueux.

Exploit possible

Les trois Suissesses qualifiées pour les finales ont leur coup à jouer. La phase finale compte 16 skieuses. Le choix de celles qui s’élanceront en parallèle se base sur les résultats en qualification. Là encore, chaque duel se dispute en deux manches: un sur chaque parcours (bleu et rouge) pour respecter l’égalité.

Votre opinion