Ski alpin – Lara Gut-Behrami et ses coéquipières ratent leur parallèle, Slokar le gagne
Publié

Ski alpinLara Gut-Behrami et ses coéquipières ratent leur parallèle, Slokar le gagne

Lara Gut-Behrami, Vanessa Kasper et Andrea Ellenberger ont toutes été éliminées en huitièmes de finale lors du parallèle de Lech. La Slovène Andreja Slokar l’emporte et s’envole au classement.

par
RGA/AFP
Andreja Slokar a devancé Thea Louise Stjernesund lors de la grande finale.

Andreja Slokar a devancé Thea Louise Stjernesund lors de la grande finale.

AFP

La piste de Lech-Zürs n’a pas réussi aux Suissesses. Lara Gut-Behrami, Vanessa Kasper et Andrea Ellenberger ont toutes les trois échoué lors des huitièmes de finale. Andreja Slokar a de son côté remporté la grande finale face à Thea Louise Stjernesund, la Norvégienne qui avait brillé lors des qualifications. La Slovène signe la première victoire de sa carrière et s’envole au classement général.

Le résultat final marque un premier grand moment dans la carrière de Slokar. La Slovène, spécialiste du slalom, s'était révélée en fin de saison dernière en terminant 5e des Mondiaux avant de valider deux top 10 en Coupe du monde malgré des dossards élevés. 2e des qualifications du matin, elle a gagné ses quatre matches du tableau final de justesse (moins de 14 centièmes de seconde à chaque fois).

Lara Gut-Behrami avait un coup à jouer, mais elle a raté sa course. En retard de 27 centièmes sur son adversaire lors de la première manche, elle a tenté le tout pour le tout jusqu’à commettre une faute de carre éliminatoire lors de la deuxième manche. Elle a expliqué au micro de la SRF qu’elle n’avait pas pu s’entraîner à cause d’une grippe, d’où son résultat du jour.

Vanessa Kasper était la dernière qualifiée et n’a pas pu faire grand-chose face à la Norvégienne médaillée d’argent. Dernière Suissesse présente et éliminée en huitièmes de finale, Andrea Ellenberger a failli créer l’exploit face à Marta Bassino, mais l’Italienne championne du monde de la discipline l’an dernier a remis les pendules à l’heure.

Les surprises sont courantes sur ce format peu disputé (des matches aller-retour sur deux pistes parallèles). Elles ont été facilitées samedi par l'absence de la plupart des stars du ski féminin, qui avaient fait l'impasse sur l'évènement pour mieux préparer la suite de la saison (notamment Mikaela Shiffrin, Petra Vlhova et Federica Brignone). Le format est régulièrement critiqué par les skieurs pour le manque d'équité.

Lech/Zürs est le seul parallèle individuel de la saison de Coupe du monde. Le format sera proposé pour deux courses par équipes mixtes, une lors des prochains Jeux olympiques de Pékin (4-20 février), puis une autre lors des finales de la Coupe du monde à Courchevel/Méribel en mars.

La course hommes aura lieu dimanche sur le même format (qualifications à 10h, tableau final à 16h).

Votre opinion