Ski alpin: Lara Gut-Behrami: «J’ai simplement dit la vérité»
Publié

Ski alpinLara Gut-Behrami: «J’ai simplement dit la vérité»

La Tessinoise a salué des améliorations sur la piste de Crans-Montana, sans pour autant calmer la polémique.

par
Ugo Curty, Crans-Montana
Partie avec le dossard numéro 1 lors du premier entraînement mercredi, Lara Gut-Behrami avait qualifié de «désastre» le parcours du Mont Lachaux.

Partie avec le dossard numéro 1 lors du premier entraînement mercredi, Lara Gut-Behrami avait qualifié de «désastre» le parcours du Mont Lachaux.

Freshfocus

Ce jeudi matin, Lara Gut-Behrami était de retour sur la piste du Mont Lachaux pour le deuxième et dernier entraînement en vue des descentes de Crans-Montana, vendredi et samedi. Un parcours valaisan que la Tessinoise avait jugé «désastreux» mercredi soir en conférence de presse. Ses propos avaient provoqué la colère des organisateurs et une discussion tendue avec l’entraîneur en chef de l’équipe suisse, Beat Tschuor.

Une piste où elle a brillé

Forcément attendue dans l’aire d’arrivée jeudi, la skieuse de Comano ne s’est pas démontée et s’est présentée devant les médias après sa sixième place du jour. «Franchement, il faut aussi être honnête quand les choses ne vont pas, a-t-elle confirmé. Mon but n’était pas de dire que les équipes de Crans-Montana travaillaient mal ou qu’elles n’étaient pas capables. J’ai simplement dit la vérité. Je suis peut-être la seule à l’avoir dite, mais je n’étais pas la seule à le penser.»

Lara Gut-Behrami a malgré tout noté des améliorations sur cette neige de la discorde. «C’était nettement mieux pour ce deuxième entraînement», a-t-elle salué sans fioriture. La saison dernière, la Tessinoise avait signé un doublé à Crans-Montana, en devançant à chaque fois sa coéquipière Corinne Suter. Le départ de la première descente est prévu à 10 heures vendredi.

Votre opinion