Actualisé

Ski alpinLara Gut domine Lindsey Vonn à Garmisch!

Quelle journée pour le ski helvétique! Après la victoire de Carlo Janka, Lara Gut a remporté le Super-G de Garmisch. Lindsey Vonn est 3e.

Lara Gut a réussi une excellente performance lors du Super-G de Garmisch.

Lara Gut a réussi une excellente performance lors du Super-G de Garmisch.

Reuters

Lara Gut a réagi en très grande championne à Garmisch. Décevante la veille en descente, la Tessinoise a triomphé dimanche en super-G en devançant Viktoria Rebensburg et, surtout, Lindsey Vonn.

C'est la première fois cette saison que Lara Gut s'impose à la régulière face à Lindsey Vonn dans les disciplines de vitesse. La skieuse de Comano avait certes aussi gagné la descente de Val d'Isère, mais l'Américaine y avait été éliminée alors que la victoire lui semblait promise.

Autant dire que ce succès dominical à Garmisch va compter dans la saison de Lara Gut. Et d'autant plus qu'elle avait semblé un peu s'essouffler ces derniers jours, comme samedi en descente sur cette même piste bavaroise (14e rang). Mais comme déjà souvent par le passé, la Tessinoise s'en est remis à son orgueil de championne pour retrouver les sommets.

Transfigurée par rapport à la descente, où elle avait semblé subir le tracé, Lara Gut a attaqué tambour battant son super-G. Rapide sur le secteur de glisse, puis tranchante dans les grandes courbes de la «Kandahar», elle est ressortie gagnante d'un joli match à trois avec Viktoria Rebensburg (2e à 0''15) et Lindsey Vonn (3e à 0''23).

Week-end de rêve pour la Suisse

Sur le plan comptable également, Lara Gut a fait une bonne opération au classement général de la Coupe du monde. Elle est revenue à 87 points de Lindsey Vonn avant les courses de la semaine prochaine à Crans-Montana, où le duel entre les deux grandes rivales promet de faire de nouvelles étincelles.

Pour la 17e fois victorieuse en Coupe du monde, la 8e en super-G, Lara Gut a également parachevé le dimanche de rêve du ski alpin helvétique, Carlo Janka s'étant imposé sept heures plus tôt en Corée du Sud à Jeongseon, là aussi en super-G. Cela faisait deux ans que les Suisses n'avaient pas gagné deux fois au cours de la même journée: c'était le 26 janvier 2014, lorsque Didier Défago à Kitzbühel et cette même Lara Gut à Cortina avaient triomphé à une heure d'intervalle.

Contrairement à Lara Gut, Fabienne Suter a déchanté en super-G (14e) après son excellente descente de la veille (2e). Mais la vraie mauvaise nouvelle dans le camp helvétique est venue de la chute de Corinne Suter, surprise par une fausse trace et victime d'une violente cabriole. La révélation suisse de l'hiver a pu se relever, mais elle a quitté la piste en boitant bas. Reste à espérer qu'elle ne se soit pas blessée sérieusement.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!