03.03.2018 à 13:04

Ski alpinLara Gut: «Je n'aurai rien à perdre à Are»

La Tessinoise a manqué le coche dans le super-G de Crans Montana et devra faire un exploit en Suède pour remporter le globe de la discipline.

«Je me rends compte que la saison commence à être longue», a lâché dans l'aire d'arrivée Lara Gut, qui a cédé la tunique de leader du classement de la spécialité à Tina Weirather. «Au début de l'hiver, j'arrivais à prendre à chaque fois l'aspect positif des choses afin d'avancer. Mais là, je me rends simplement compte que je manque quelque peu d'énergie.

Les jours d'entraînement ratés l'été dernier (réd: à la suite de sa grave blessure au genou gauche) me manquent», a poursuivi la Tessinoise, décevante 7e sur la piste du Mont-Lachaux.

«Les autres années, c'était beaucoup plus simple de trouver ce supplément d'énergie. Là, je dois en faire un peu plus à chaque course, et j'ai aussi besoin de plus d'énergie pour récupérer», a regretté Lara Gut. «Je me sens bien sur les skis. Mais je n'ai pas la même base solide que les saisons précédentes» sur le plan physique, a-t-elle répété.

Devancée de 46 points par la lauréate du jour au classement de la spécialité, Lara Gut n'a plus son destin en mains avant l'ultime super-G de la saison à Are. Pour cueillir un troisième Globe dans la discipline après 2014 et 2016, elle devra vraisemblablement s'imposer en Suède, et espérer que Tina Weirather ne fasse pas mieux qu'une 4e place. Une 2e place pourrait suffire si la Liechtensteinoise ne figure pas parmi les sept premières.

«Je suis toujours 2e du classement de la discipline», a tenté de positiver Lara Gut. «Je n'aurai rien à perdre à Are. Une course reste une course. Mais si tu parviens à gagner quelque chose, c'est que tu as réussi à l'obtenir. Si ça ne passe pas, ça s'arrête là, et tu recommences à travailler.»

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!