Hockey sur glace – Largué sur la glace, le HC Ajoie n’a existé qu’en tribunes
Publié

Hockey sur glaceLargué sur la glace, le HC Ajoie n’a existé qu’en tribunes

Le HC Bienne a corrigé le néo-promu jurassien mardi dans le Seeland (8-1). Complètement dépassé, le HC Ajoie a sombré malgré le soutien massif de ses supporters.

par
Cyrill Pasche
(Bienne)
La défense d’Ajoie et le gardien Tim Wolf ont souffert face à Bienne (ici Fabio Hofer),

La défense d’Ajoie et le gardien Tim Wolf ont souffert face à Bienne (ici Fabio Hofer),

Estelle Vagne/freshfocus

L’affiche était très attendue: les deux anciens grands rivaux des années communes en LNB se retrouvaient pour la première fois depuis 2008 dans le Seeland. Le HC Ajoie, battu de peu au match aller à Porrentruy (1-3), serait-il capable de réaliser un exploit et de jouer un tour au «voisin» biennois? Le premier but du HC Bienne, signé Mike Künzle consécutivement à un slalom dans la défense jurassienne après seulement 75 secondes de jeu, a apporté les premiers éléments de réponse. Non.

Mardi, le néo-promu n’était tout simplement pas à la hauteur, même s’il a fait illusion durant quelques instants après l’égalisation de Guillaume Asselin, un but tombé de nulle part sur sa première tentative réellement dangereuse (12e, 1-1).

Galop d’entraînement

Robin Grossmann (13e, 2-1), Gaëtan Haas (15e, 3-1) et Michael Hügli (21e, 4-1) se sont chargés de classer l’affaire rapidement. Le reste de la soirée? Un galop d’entraînement pour les Biennois, une longue traversée du désert pour les Jurassiens. Sans trop forcer, les joueurs d’Antti Törmänen ont continué d’empiler les buts avec régularité dans un match à sens unique et déséquilibré.

Comme l’autre ex-Lausannois Robin Grossmann, Etienne Froidevaux en a aussi profité pour inscrire son premier but sous le maillot du HC Bienne (34e, 5-1) avant que Fabio Hofer (43e, 7-1) et Mike Künzle (44e, 8-1) fassent grimper le score à 8-1 en l’espace de 101 secondes en début de troisième période.

Complètement dépassé sur la glace, le HC Ajoie n’a finalement existé qu’en tribunes. Les supporters jurassiens s’étaient déplacés en grand nombre dans le Seeland et n’ont jamais baissé les bras malgré la contre-performance de leur équipe.

Vendredi, le HC Bienne (4e) recevra Ambri puis se déplacera à Genève le lendemain. Les Ajoulots (13es) affronteront «Rappi» (5e) à deux reprises: vendredi à Porrentruy, dimanche à Rapperswil.

Bienne – Ajoie 8-1 (3-1 3-0 2-0)

Tissot Arena. 6203 spectateurs. Arbitres. Stricker, Fluri, Progin et Gnemmi.

Buts: 2e Künzle (Brunner) 1-0, 12e Asselin (Schmutz) 1-1, 13e Grossmann (Hofer) 2-1, 15e Haas (Hügli) 3-1, 21e Hügli (Yakovenko) 4-1, 34e Froidevaux (Kohler) 5-1, 35e Cunti (Künzle) 6-1, 43e Hofer (Rathgeb, Grossmann) 7-1, 44e Künzle (Cunti) 8-1.

Bienne: van Pottelberghe; Rathgeb, Grossmann; Yakovenko, Delémont; Schneeberger, Forster; Stampfli; Hügli, Haas, Rajala; Brunner, Cunti, Künzle; Kessler, Trettenes, Hofer; Kohler, Froidevaux, Schläpfer; Karaffa. Entraîneur: Törmanen.

Ajoie: Wolf (41e Aeberhard); Pouilly, Eigenmann; Rouiller, Hauert; Birbaum, Joggi; Helfer; Asselin, Devos, Schmutz; Rohrbach, Romanenghi, Huber; Fortier, Frossard, Schnegg; Frei, Ness, Macquat; Bogdanoff. Entraîneur: Sheehan.

Notes: Bienne sans Fey, Hischier, Korpikoski, Lööv, Sallinen ni Tanner (blessés). Ajoie sans Hazen, Leduc ni Wannström (blessés). Temps mort demandé par Ajoie (14’55).

Pénalités: 0 x 2’ contre Bienne, 2 x 2’ contre Ajoie.

Votre opinion