Emploi - L’attribution des places d’apprentissage s’est bien passée
Publié

EmploiL’attribution des places d’apprentissage s’est bien passée

Fin août 2021, 2400 contrats d’apprentissage de plus ont été signés dans toute la Suisse par rapport à 2020, pour un total de 75’200.

Le domaine de la santé et du social accueille un grand nombre d’apprentis.

Le domaine de la santé et du social accueille un grand nombre d’apprentis.

Image d’illustration/Getty Images

Le marché des places d’apprentissage est globalement stable, d’après les tendances observées par la Task Force «Perspectives Apprentissage» dans les différents cantons. Fin août 2021, 75’200 contrats d’apprentissage avaient été signés dans toute la Suisse, soit 2400 contrats de plus par rapport à août 2020.

Par rapport à la même époque en 2020, une augmentation du nombre de contrats d’apprentissage a été principalement enregistrée en Suisse romande et au Tessin. Ce sont plutôt les domaines de la santé et du social et de la logistique qui accueillent davantage d’apprentis. Certains cantons signalent un recul du nombre de contrats signés dans le domaine de l’hôtellerie-restauration. Cette branche a particulièrement souffert des mesures destinées à enrayer la pandémie. Les entreprises concernées disposent encore de quelques semaines pour pourvoir les places vacantes et ont ainsi une chance de rattraper le retard en matière de contrats signés.

En redéployant des mesures qui avaient déjà fait leurs preuves, telles que des actions de marketing ciblées et renforcées en faveur des places d’apprentissage, une intensification des prestations d’orientation professionnelle ou un accompagnement personnalisé des jeunes, les partenaires de la formation professionnelle ont permis à un maximum de jeunes de réussir leur entrée dans le monde du travail.

Préparer son avenir professionnel

Le retour des vacances d’été est un moment idéal pour réfléchir à son avenir professionnel ou à la suite de son parcours de formation. La page internet www.formationprofessionnelleplus.ch fournit des renseignements utiles sur les manifestations organisées autour de ces questions, sur les salons des métiers par région et sur les offres d’information virtuelles. Lors des salons des métiers, les jeunes en âge de choisir une orientation professionnelle, tout comme leurs parents, se voient offrir la possibilité de découvrir concrètement une multitude de professions. Ils peuvent échanger aussi bien avec des formateurs en entreprise qu’avec des jeunes en apprentissage et obtenir ainsi des informations au plus près du terrain.

(comm/pmi)

Votre opinion

3 commentaires