Hockey sur glace - Lausanne a fait une bonne affaire dans les Grisons
Publié

Hockey sur glaceLausanne a fait une bonne affaire dans les Grisons

Les Lions se sont imposés à Davos grâce notamment à un doublé de Jiri Sekac et en faisant la différence au troisième tiers (4-3).

par
Jérôme Reynard
(Davos)
Avec la victoire, Lausanne se rapproche de Davos.

Avec la victoire, Lausanne se rapproche de Davos.

freshfocus

Le LHC s’est relancé dans la course au top 6 en engrangeant sa 4e victoire de l’année (5 matches), vendredi soir à Davos (4-3). Un succès qui lui permet de revenir à neuf points de son adversaire du jour (6e), avec deux rencontres de moins au compteur.

Dans les Grisons, Lausanne a d’abord souffert défensivement. L’absence de Fabian Heldner (blessé) peut en partie l’expliquer. Sans son No 91, John Fust a été contraint de réorganiser son arrière-garde, en manque de profondeur.

Le défenseur de 25 ans est en outre le joueur qui «avale» le plus de minutes en infériorité numérique. Et les Lions ont capitulé à deux reprises en box play au cours du seul tiers initial. Avec, certes, un autre problème dans la balance: l’indiscipline de Ronalds Kenins (11e faute sur un élément non-porteur du puck) et de Jiri Sekac (15e pénalité reçue en zone offensive).

L’entame avait pourtant été plutôt réussie, et couronnée par une réalisation du même attaquant tchèque (4e 0-1). Le LHC a toutefois eu la bonne idée d’égaliser à 9 secondes de la pause (20e Riat 2-2). Mais Davos a profité de l’une des nombreuses errances défensives de la première partie de match lausannoise pour reprendre l’avantage à la 23e, lorsqu’Enzo Corvi s’est infiltré sans gêne entre Joël Genazzi et Lukas Frick pour aller tromper Luca Boltshauser (3-2).

Sekac décisif

La rencontre aurait pu être bouclée cinq minutes plus tard, si le staff technique des Lions n’avait pas pris un coach challenge bien senti pour faire annuler une réussite d’Oliver Heinen (hors-jeu). Le LHC est resté dans le coup et, à force de se créer des opportunités, est revenu grâce à un nouveau but de Sekac (43e, à 5c4).

Il faut aussi dire lorsque les étrangers lausannois, souvent décevants, marchent bien. Dans ce sens, impossible de passer sous silence la forme du moment de l’attaquant tchèque (4 buts en 3 matches) et du défenseur slovaque Martin Gernat, auteur de deux assists vendredi (8 points en 5 matches).

Relancés, les Lions sont allés chercher la victoire dans la foulée (44e Frick 4-3), avant de se montrer mieux organisés pour cadenasser la fin de rencontre. De quoi réaliser une bonne affaire dans la course aux play-off, alors que se profilent désormais des duels face à Ajoie (dimanche) et Langnau (mardi).

Davos - Lausanne 3-4 (2-2 1-0 0-2)

Votre opinion