Football: Lausanne a stoppé l’hémorragie
Actualisé

FootballLausanne a stoppé l’hémorragie

Les Lausannois se sont imposés à Rapperswil (0-1). Face à une faible opposition, leur performance a été laborieuse.

par
André Boschetti
Rapperswil
Koura a inscrit le seul but de la rencontre entre Rapperswil et Lausanne.

Koura a inscrit le seul but de la rencontre entre Rapperswil et Lausanne.

Archives, Keystone

Tenue en échec par Chiasso puis battu par Servette - les deux fois à la Pontaise - l’équipe de Giorgio Contini s’est imposée sur le plus petit des scores à Rapperswil, samedi en fin d’après-midi. Trois points laborieusement arrachés face à une très faible opposition qui lui font certes beaucoup de bien au moral mais qui ne lui permettent pas pour autant d’envisager son avenir proche avec beaucoup d’optimisme.

Contre une lanterne rouge en panne de confiance et en pleins doutes après trois défaites pour un petit nul sans grand intérêt face à Chiasso, le LS a eu le mérite de commencer cette partie avec l’envie de prendre les choses en mains. Une attitude positive très vite récompensée puisqu’une jolie ouverture de Margiotta - première titularisation cette année - était parfaitement exploitée par Koura (5e).

Une entame idéale que les Vaudois, comme trop souvent, n’allaient pas chercher à exploiter pour faire plus nettement la différence. Une passivité qui donnait quelques idées à Rapperswil. Bien que privés de Turkes, leur meilleur atout offensif, les Saint-Gallois tentaient d’abord timidement - reprise de la tête trop enlevée de Simani (19e) - puis avec plus de conviction de revenir à hauteur de leurs adversaires. Malheureusement pour eux, la superbe frappe de Sarr trouvait la main salvatrice de Castella plutôt que la lucarne gauche des buts lausannois (21e).

Rapperswil aurait pu égaliser après la pause

Après la pause, Lausanne reprenait les rênes du jeu mais sans vraiment parvenir à inquiéter Yanz. C’était au contraire Rapperswil qui se ménageait deux bonnes possibilités d’égaliser. Sur une frappe de Frick bien maîtrisée par Castella d’abord (71e) puis sur un tir mal cadré de Pasquarelli, pourtant seul à huit mètres des buts adverses (74e). Deux avertissements sans frais pour une fin de match haletante que le LS aurait pu s’éviter si Dominguez (86e) et Buess (91e) avaient fait preuve d’un peu plus de conviction et de précision.

Rapperswil - Lausanne 0-1 (0-1)

Grünfeld. 1300 spectateurs. Arbitre: M. Cibelli.

Buts: 5e Koura 0-1.

Rapperswil: Yanz; Güntensperger, Kllokoqi, Simani, Elmer; Sarr (35e Nater), Schmied; Pasquarelli, Shabani (65e Hadzi), Haile-Selassie (65e Teixeira); Frick (79e Zenuni).

LS: Castella; Loosli, Brandao, Flo; Baddy Dega (46e Pos); Ndoye, Kukuruzovic, Pasche, Gétaz (67e Buess); Margiotta (73e Dominguez), Koura (87e Nganga).

Avertissements: 12e Baddy Dega, 64e Schmied, 81e Simani, 83e Güntensperger, 85e Hadzi, 89e Kukuruzovic, 92e Teixeira.

Notes: Rapperswil sans Turkes (suspendu), Ciccone, Hunn, Rexhepi ni Thiesson (blessés). LS sans Boranijasevic, Nanizayamo, Cabral, Geissmann, Puertas, Sancidino (blessés) ni Zeqiri (Team Vaud M21).

Votre opinion