Hockey sur glace - Lausanne chute et hérite de la lanterne rouge
Publié

Hockey sur glaceLausanne chute et hérite de la lanterne rouge

Au lendemain de leur victoire dans le derby face à GE Servette (2-1 ap), les Lions se sont inclinés à Rapperswil, samedi soir (5-1).

par
Jérôme Reynard
Yannick Lennart Albrecht (Lakers) contre Luca Boltshauser et Justin Krueger (Lausanne)
(Thomas Oswald/freshfocus)

Yannick Lennart Albrecht (Lakers) contre Luca Boltshauser et Justin Krueger (Lausanne)
(Thomas Oswald/freshfocus)

freshfocus

Lausanne n’y était pas, samedi soir à Rapperswil. Aux soucis offensifs constatés depuis le début de la saison s’est ajoutée une passivité en zone défensive que les Lions ont payé cash dès la 5e minute de jeu, lorsque Zack Mitchell s’est montré le plus prompt pour reprendre un puck de Gian-Marco Wetter devant la cage gardée par Luca Boltshauser (1-0).

Et puis, que dire de la facilité avec laquelle le même Wetter a pu dévier victorieusement le lancer d’Igor Jelovac (15e 2-0), avant de s’infiltrer entre Martin Gernat et Andrea Glauser pour le 3-0 (25e)? Le match était plié. Gênant. D’autant que le LHC a hérité de la lanterne rouge du championnat de National League, au terme d’une rencontre finalement perdue 5-1.

Ajustements tactiques

Après avoir livré une très bonne prestation à Zoug mardi, sans être récompensé, puis avoir ouvert son compteur la veille face à GE Servette (2-1 ap), Lausanne a donc chuté, samedi, face à un adversaire qui n’avait pas encore engrangé le moindre point cette saison. Et alors qu’on attendait plutôt qu’il poursuive sa montée en puissance.

Les Lions sont toujours plombés par leur manque d’impact sur le front de l’attaque (10 buts en 8 matches, Champions League comprise), où trop de joueurs n’y arrivent pas pour le moment, dont l’attaquant canadien Phil Varone.

Seule bonne nouvelle: Christoph Bertschy, le leader suisse de l’offensive, a inscrit sa première réussite de la saison, intervenue au troisième tiers, après un ajustement des lignes (retour au trio Bertschy-Emmerton-Kenins notamment).

Barberio de retour

Mardi, le défenseur canadien Mark Barberio sera de retour de suspension et à disposition de John Fust pour le déplacement de FR Gottéron. Il pourrait y avoir du changement au sein de la légion étrangère. Par ailleurs, Petr Svoboda est-il déjà en train de sonder le marché pour engager un éventuel sixième renfort importé?

Rapperswil - Lausanne 5-1 (2-0 2-0 1-1)

St.Galler Kantonalbank Arena, 3018 spectateurs.

Arbitres: MM. Hebeisen, Borga; Gnemmi, Fuchs.

Buts: 5e Mitchell (Wetter) 1-0, 15e Wetter (Jelovac) 2-0, 25e Wetter (Dünner) 3-0, 38e Aebischer (Eggenberger) 4-0, 42e Bertschy (Frick) 4-1, 60e Eggenberger (Profico, Vouardoux/5c4) 5-1.

Rapperswil: Nyffeler; Maier, Djuse; Jelovac, Sataric; Vouardoux, Profico; Baragano, Aebischer; Dünner, Wick, Neukom; Wetter, Mitchell, Eggenberger; Zangger, Albrecht, Brüschweiler; Lehmann, Rowe, Cervenka. Entraîneur: Stefan Hedlund.

Lausanne: Boltshauser; Heldner, Frick; Glauser, Gernat; Marti, Genazzi; Krueger; Bozon, Maillard, Douay; Riat, Emmerton, Sekac; Bertschy, Varone, Baumgartner; Jäger, Fuchs, Kenins. Entraîneur: John Fust.

Pénalités: 2x2’ contre Rapperswil; 3x2’ contre Lausanne.

Notes: Rapperswil sans Moses, Lammer (blessés), Forrer ni Rutz (surnuméraires). Lausanne sans Almond (blessé) ni Barberio (suspendu).

Votre opinion