Hockey sur glace: Lausanne déçoit pour la première de Ward

Publié

Hockey sur glaceLausanne déçoit pour la première de Ward

Les Lions se sont inclinés face à une petite équipe de Lugano (2-3 ap), mercredi soir à la Vaudoise aréna, à l’occasion des grands débuts de l’entraîneur canadien sur le banc du LHC.

par
Chris Geiger
(Lausanne)
Geoff Ward débute son mandat à Lausanne par une défaite.

Geoff Ward débute son mandat à Lausanne par une défaite.

Pascal Muller/freshfocus

Premier match et première défaite pour Geoff Ward sur le banc du Lausanne HC. Pour leur première sortie sous les ordres du nouvel entraîneur canadien, les Lions ont présenté une pâle copie face à Lugano (2-3 ap), mercredi soir à la Vaudoise aréna, et ont subi une huitième défaite au cours de leurs neuf dernières sorties. Ils restent coincés à la 13e place du classement de National League, à deux points de leur adversaire du soir.

Face à une formation tessinoise plutôt faible, les Vaudois se sont quelque peu sabordés. Car après un début de match poussif, ils ont su élever leur niveau de jeu, prendre le contrôle de la rencontre et se détacher au tableau d’affichage de manière logique.

Lausannois le plus en vue, Jäger a d’abord trompé la vigilance d’un Koskinen pas irréprochable en déviant légèrement un tir anodin de Marti (15e, 1-0). Riat, sur la lancée de ses bonnes performances avec l’équipe de Suisse lors la Karjala Cup, a ensuite doublé la mise en profitant d’un bon écran de Sekac devant le portier finlandais (25e, 2-0). Et puis c’est à peu près tout.

Les hommes de Geoff Ward ont payé au prix fort leur indiscipline. Cette dernière a permis à Connolly (28e, 2-1) puis à Arcobello (34e, 2-2), totalement abandonnés au deuxième poteau, de tromper un excellent Punnenovs et de remettre les deux équipes à égalité. La décision est finalement tombée de la canne de Alatalo (62e, 2-3) lors de la prolongation.

Avant le déplacement de samedi soir (19 h 45) à Zoug face au double champion de Suisse, les Lausannois vont devoir retourner au travail et trouver absolument des solutions sur le plan défensif. Car ils ont offert beaucoup trop d’espaces aux Bianconeri pour espérer un meilleur sort. De l’autre côté de la patinoire, la ligne des étrangers composée de Kovacs, Emmerton et Salomäki a été transparente. Il ne serait dès lors pas étonnant de voir Audette ou Panik, surnuméraires mercredi soir, intégrer l’alignement vaudois en Suisse centrale.

Lausanne - Lugano 2-3 ap (1-0 1-2 0-0)

Ton opinion