Football: Lausanne décroche les trois points avec la manière
Publié

FootballLausanne décroche les trois points avec la manière

Le club vaudois a battu Lugano 2-0, tout en livrant une prestation aboutie. Mahou et Puertas ont été les détonateurs.

par
Nicolas Jacquier, Lausanne
La jubilation lausannoise après le 2-0.

La jubilation lausannoise après le 2-0.

freshfocus

A la Tuilière, une vieille connaissance a effectué ce dimanche son retour sur les pelouses de Super League. On n’avait plus vu Reto Ziegler (35 ans) dans un match de championnat depuis une dernière apparition fêtée en décembre 2017, sous les couleurs du FC Lucerne (défaite 4-2 contre YB), qu’il avait rejoint peu de temps après son passage à Tourbillon.

Arrivé au terme de son aventure américaine avec Dallas - et d’un ultime match de play-off en MLS perdu contre Seattle le 2 décembre dernier -, le défenseur genevois a revêtu cette fois-ci la tunique du FC Lugano. C’est donc porteur de son nouveau No 33 qu’il a tenté de sécuriser une arrière-garde tessinoise dépassée par la vitesse des Lausannois.

Quatre jours après l’épisode de la Coupe contre Grasshopper qui l’avait vu laisser sur le banc ou à la maison plusieurs leaders, Contini alignait pour sa part au coup d’envoi ce qu’il considère, compte tenu des forfaits que l’on sait, comme sa meilleure équipe-type.

Cette drôle de partie devait commencer par mettre en scène les deux gardiens, pas forcément à leur avantage. C’est surtout le cas de Baumann, qui a failli se fabriquer le but le plus bête de la saison lorsque le pied de Mahou est venu contrer son dégagement, le ballon «giclant» alors sur le poteau (5e). Diaw allait aussi connaître une double frayeur: d’abord sur une passe en retrait de Jenz mal assurée (17e), puis en déviant sur son montant un centre de Lungoyi (25e).Entre-temps, Lausanne avait concrétisé sa très nette domination par Mahou, lequel pouvait conclure d’une frappe sèche un mouvement d’école amorçé par Puertas et prolongé par un une-deux inspiré entre le buteur et Guessand dans le rôle du remiseur. Très en vue, le transfuge de la réserve de l’OGC Nice bouclait sa première période avec un but, un poteau et une réussite annulée par la VAR pour hors-jeu.

Dès le retour des vestiaires, Guessand manquait de réussir le break sur un ballon récupéré par Mahou mais sa frappe filait juste à côté. Dans la foulée, un numéro de Puertas se soldait par un violent tir repoussé par les gants de Baumann (56e). Lausanne jouait bien, même parfois très bien, sans parvenir à inscrire ce but qui l’aurait mis plus tôt à l’abri. Les occasions étaient là, mais beaucoup moins la finition... Les visiteurs se faisant un tantinet plus pressants, les Vaudois en furent quitte pour trembler un moment. Jusqu’à ce que Puertas n’allume une mine depuis les 18 mètres qui laissait Baumann sans réaction et libérait un LS qui a eu le bon goût d’associer le style au résultat.

Le LS est loin d’être ensauvé mais il en a pris le bon chemin. Au vu de ce qui se passe derrière lui, sa victoire n’en est plus que précieuse. Et qui sait… A ce rythme, c’est en direction de l’Europe que les Vaudois pourront peut-être bientôt lorgner.

Lausanne - Lugano 2-0 (1-0)

Stade de la Tuilière, huis clos. Arbitre: M. Hänni.

Buts21e Mahou 1-0. 73e Puertas 2-0.

Lausanne: Diaw; Loosli, Jenz, Nanizayamo (46e Suzuki); Boranijasevic, Kukuruzovic, Bares (78e Da Cunha), Flo; Puertas; Guessand (66e Bolingi), Mahou (78e Cueni). Entraîneur: G. Contini.

Lugano: Baumann; Oss (78e Gerndt), Ziegler, Daprela; Covilo; Lavanchy, Lovric (78e Guidotti), Sabbatini (78e Macek), Facchinetti; Lungoyi (64e Ardaiz), Abubakar (87e Monzialo). Entraîneur: M. Jacobacci.

Notes: Lausanne sans Falk, E. Monteiro, Thomas, Tsoungui, Zekhnini, Zohouri, Turkes (blessés), ni Ouattara, Lukembila et Rochat (non convoqués). Lugano sans Custodio, Guerrero, Maric, Kameraj, Stefanovic, Soldini, De Queiroz, Pietrogiovanna, Centinaro (blessés), ni Kecskes et Bottani (suspendus). 5e: un dégagement de Baumann contré par le pied de Mahou termine sur le poteau. 25e: un centre-tir de Lungoyi est dévié par Diaw sur son poteau. 33e: la VAR annule un but de Mahou pour hors-jeu.Avertissements: 55e Abubakar, 68e Jenz.

Votre opinion