Publié

FootballLausanne et Xamax: à chacun ses problèmes et ses solutions

Les deux équipes ont entamé 2021 l’une contre l’autre (1-1), même si elles vivront probablement une année bien différente.

par
Florian Vaney
Le Lausannois Stjepan Kukuruzovic à la lutte avec le Xamaxien Migjen Basha

Le Lausannois Stjepan Kukuruzovic à la lutte avec le Xamaxien Migjen Basha

Freshfocus

Giorgio Contini et Andrea Binotto ont vécu leur match de reprise et combattu le froid de manière très différente. Le premier n'a pas quitté de la rencontre le siège chauffant que lui offre sa merveille de nouveau stade. Si bien que les quelques curieux présents à la Tuilière ont fini par se demander si, vraiment, l'entraîneur du Lausanne-Sport était bien là. «Parfois, il n'y a pas besoin de gesticuler dans tous les sens. Le plan tactique était établi, les joueurs savaient ce qu'ils avaient à faire.» Défendable.

L'entraîneur de Neuchâtel Xamax a lui lutté contre les températures négatives de la Blécherette les mains dans les poches, enfouies quasiment à la hauteur de ses pectoraux (nous aussi, on a pensé que ça ne devait pas être très agréable...). Celles-ci n'en sont sorties que pour recadrer de temps à autre ses joueurs, parler «à l'italienne» avec son banc et s'arracher quelques cheveux lorsqu'Yves Kaiser a un peu suicidairement glissé un ballon plein axe derrière lui.

Il ne faut pas croire que mes prédécesseurs ont fait tout faux.»

Andrea Binotto

Le match? Une bonne opposition de début janvier disputée par deux équipes envieuses et logiquement pas encore complètement dans le coup. «On s'était fixé des objectifs en début de semaine et ce que j'ai vu aujourd'hui correspond très bien à ce qui était demandé. Tout n'est pas parfait, bien sûr, mais on avance», s'est réjouit le nouvel entraîneur d'un Xamax actuellement avant-dernier de Challenge League.

À ce titre, le technicien a voulu apporter une précision importante. «Il ne faut pas croire que mes prédécesseurs ont fait tout faux. Ou que, parce que je suis le nouvel appelé, je vais faire tout juste. On a tendance a toujours résumé ça ainsi dans le football. Celui qui part est nul, celui qui arrive est génial. Mais la réalité, ce n'est pas ça.»

Giorgio Contini: «Si on recrute Messi, je veux bien jouer sans attaquant»

Malgré deux effectifs de profondeur bien différente, les deux équipes ont pu être presque intégralement modifiées à la pause. Les tout jeunes Neuchâtelois ont ainsi pu gratter un peu de temps de jeu au même titre que la relève lausannoise. Même si on imagine bien que les premiers auront davantage l'occasion de faire fructifier cela en matches officiels que les seconds. Elias Pasche, Théo Rochat et Josias Lukembila, par exemple, semblant encore assez loin d'un ticket en Super League.

Quoi qu'il y aura peut-être un coup à jouer pour un Florian Hysenaj (19 ans), par exemple, le LS étant particulièrement tourmenté au niveau de ses attaquants de pointe. Aldin Turkes ne rejouera pas avant la fin de l'été, Evann Guessand était annoncé blessé vendredi et le directoire lausannois ne semble pas encore avoir trouvé son bonheur sur le marché. «Si on recrute Messi, je veux bien jouer sans attaquant. Mais sinon, il faudra bien qu'on trouve une solution», a souri Giorgio Contini.

Umaru Bangura s’est engagé

Trouver une solution, NE Xamax l'a fait. Contraint d'évoluer soit avec Mike Gomes dans l'axe, soit avec une charnière centrale Yoan Epitaux – Yves Kaiser des plus inexpérimentées (qui a toutefois admirablement bien répondu aux exigences) en fin de premier tour, les Rouge et Noir se sont attachés les services d'Umaru Bangura (33 ans). Puisqu'il a signé son contrat dans l'après-midi, le défenseur du Sierra Leone n'était pas présent à la Tuilière. Ses 80 apparitions en Super League avec Zurich font de lui un vrai renfort. Le bémol? Il n'a plus joué depuis une année (à l'exception d'une mi-temps face à Young Boys en juillet).

D'ici deux semaines et la reprise de Challenge League (réception de Kriens le 22 janvier), les Neuchâtelois devraient avoir trouvé et annoncé le nom de leur second renfort. «Une bonne surprise nous attend, peut-être», a simplement glissé Andrea Binotto. Qui sait, les supporters lausannois aussi?

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
3 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

CC7

09.01.2021 à 14:34

Pas beaucoup de vaudois ou suisse dans cette équipe! comment s'identifier? En plus Getaz viré! Autant prendre Messi!

LS1142

09.01.2021 à 09:06

Vous avez pas les compo ??