Publié

Hockey sur glaceLausanne HC empoche deux points très précieux

Les Vaudois sont revenus de 0-2 à 2-2 pour finalement faire la différence aux tirs au but face à Gottéron. Florian Conz a eu raison de Benjamin Conz

Jean-Christophe Bott, Keystone

Pour ce troisième derby de LNA entre Lausanne et Fribourg, ce sont les Lausannois qui se sont imposés 3-2 tab. Le penalty décisif a été inscrit par Florian Conz, qui a battu son frère Benjamin.

On s’attendait à voir des buts en situation spéciale, il n’en a rien été. Surtout que les Lausannois possèdent l’un des meilleurs jeux de puissance de la catégorie. Mais le mérite revient naturellement aux Fribourgeois qui présentent l’unité de box-play la plus hermétique du pays.

Les Fribourgeois furent plus prompts à entrer dans la partie que les Vaudois. A la 4e minute, Mauldin réagit plus vite que Gobbi pour reprendre un puck relâché par Huet sur un envoi de Huguenin à la ligne bleue. Les Dragons ont encore une fois fait preuve de davantage de rapidité à la 23e lorsque Monnet a pu doubler la mise en profitant des errances de la défense vaudoise. En retard, Florian Conz n’a pu aider un Huet qui ne savait plus où se trouvait la rondelle après un lancer du nouvel étranger de Gottéron, Anthony Stewart. Le Canadien de 190 centimètres et 105 kilos, arrivé la semaine passée en provenance d’Ekaterinbourg en KHL, a disputé son premier match avec Fribourg. Avec Monnet et Mauldin, l’ailier de 28 ans a utilisé son gabarit pour gêner l’arrière-garde vaudoise.

Du côté des mercenaires lausannois, les deux fers de lance Hytönen et Bang ont eu de la peine à faire la différence. Il faut dire que les deux hommes sont arrivés lundi matin à Lausanne en provenance de Sotchi où ils ont disputé un tournoi avec leur sélection nationale respective. Après un «pit-stop» par Helsinki à 4 heures du matin et deux heures dans un hôtel, le duo a atterri à Genève avant de rejoindre Malley. Difficile de paraître frais dans de telles conditions.

Alors ce sont d’autres joueurs qui ont dû prendre la relève, à l’image de Florian Conz et Froidevaux. Après l’égalisation de Florian Conz (48e), les Lions ont connu leur meilleur moment en agressant la cage de son frère Benjamin, mais le tir de Froidevaux s’est écrasé sur le montant gauche des buts fribourgeois. Tout s’est joué aux tirs au but et petit clin d’oeil de l’histoire, c’est Florian Conz qui a déjoué son frère pour inscrire le penalty victorieux. Le capitaine a souri en regardant son frangin qui ne lui en tiendra pas rigueur lors du prochain repas de famille.

Ce succès offre deux points précieux à des Vaudois qui reprennent leurs distances par rapport à Bienne et qui reviennent à deux points de Genève-Servette.

Lausanne - Fribourg Gottéron 3-2 tab (0-1 1-1 1-0)

Patinoire de Malley: 7800 spectateurs (guichets fermés). Arbitres: Eichmann/Wirth, Fluri/Tscherrig.

Buts: 4e Mauldin (Huguenin) 0-1. 23e Monnet (Stewart, Mauldin) 0-2. 36e Froidevaux (Genoway) 1-2. 48e Florian Conz (Genoway, Setzinger) 2-2.

Tirs au but: Genoway 1-0, Plüss -, Setzinger -, Sprunger 1-1, Bang -, Bykov -, Florian Conz 2-1, Brügger -, Froidevaux -, Monnet -.

Lausanne: Huet; Leeger, Gobbi; Lardi, Jannik Fischer; Seydoux, Genazzi; Stalder; Setzinger, Hytönen, Bang; Neuenschwander, Froidevaux, Déruns; Genoway, Florian Conz, Bürki; Antonietti, Augsburger, Savary.

Fribourg Gottéron: Benjamin Conz; Kwiatkowski, Ngoy; Huguenin, Helbling; Schilt, Loeffel; Stewart, Mauldin, Monnet; Mottet, Hasani, Vauclair; Sprunger, Bykov, Plüss; Brügger, Ness, Lauper.

Notes: Lausanne sans Morant (blessé), Primeau ni Reist (surnuméraires); Fribourg sans Dubé, Miettinen, Pouliot, Jeannin, Birbaum ni Abplanalp (blessés). 20e tir sur le poteau de Seydoux. 50e tir sur le poteau de Froidevaux. 50e temps mort demandé par Fribourg.

Pénalités: 2 x 2’ contre Lausanne; 4 x 2’ contre Fribourg.

(SI)

Votre opinion