Football - Lausanne n’a pas su gérer son avantage
Publié

FootballLausanne n’a pas su gérer son avantage

Cette fois, il y a des regrets. Le LS a perdu le fil du match après une première mi-temps de très bonne qualité. Lucerne a fini par répondre à l’ouverture du score de Kukuruzovic (1-1).

par
Florian Vaney
Stjepan Kukuruzovic a ouvert le score dès la 13e minute pour le LS.

Stjepan Kukuruzovic a ouvert le score dès la 13e minute pour le LS.

Martin Meienberger/freshfocus

Un but pour une montagne d’émotions. Du banc au terrain, des tribunes au Loupo Kop, la frappe, déviée mais victorieuse, de Stjepan Kukuruzovic a ouvert la voie à un arc-en-ciel de sensations au Lausanne-Sport. La délivrance du buteur déjà, pour un homme qui n’a pas vécu que des heures faciles depuis le printemps dernier. Cela se ressentait dans son rendement au milieu du terrain. Vu la performance qu’il a sortie de son sac dimanche contre Lucerne, un poids est sans doute tombé de ses épaules à la 13e minute.

Il y a la confirmation, aussi. Celle d’Anel Husic, brillant passeur sur le coup et grande satisfaction de ce début d’exercice. L’Yverdonnois est parfois encore dérangé dans son rôle défensif, mais sa qualité de passes fait définitivement des merveilles. Et puis, il y a la continuité. Celle d’un LS qui monte en puissance. Une première victoire contre Grasshopper, une excellente performance au Wankdorf et, donc, ce match très bien emmanché face à Lucerne.

Les Lausannois ont visé juste d’entrée, appuyant sur la lourdeur défensive des hommes de Fabio Celestini. Cela, définitivement, aurait dû apporter plus d’un but aux pensionnaires de la Tuilière. Plusieurs belles chances de 2-0, cette frappe de mule de Brahima Ouattara venue mourir sur la latte, plus tard celle de Kukuruzovic sauvée sur la ligne.

Oui, le capitaine bleu et blanc aurait pu voir double. Seulement, à ce moment-là, Lausanne avait perdu tout de son ascendant. Sans être méchamment mis en difficulté, mais en sentant soudain le souffle de Suisse centrale dans sa nuque. De ce match qu’il ne devait pas perdre, qu’il ne pouvait que gagner, le LS en a fait un pensum en deuxième mi-temps.

Jusqu’à cette frappe de Filip Ugrinic. Une de plus, une de trop. Thomas Castella (qui remplaçait Mory Diaw malade) la voyait filer dans son petit filet (75e, 1-1). Cela ne peut pas occulter tout ce que Lausanne a fait de bien et les progrès visibles qui ont su l’animer par moments. Mais si la défaite survenue contre Young Boys il y a une semaine n’avait pas franchement de quoi faire naître trop de regrets, ce match nul fait mal. Comme un boulet qui maintient le LS à la dernière place.

Lausanne-Sport - Lucerne 1-1 (1-0)

La Tuilière, 4664 spectateurs.

Arbitre: Luca Cibelli.

Buts: 13e Kukuruzovic 1-0; 75e Ugrinic 1-1.

LS: Castella; Chafik, Grippo, Monteiro (80e Nanizayamo), Husic; Mahou (80e George), Thomas (65e N’Guessan), Kukuruzovic, Coyle; Ouattara (70e Koyalipou), Amdouni (80e Sanches). Entraîneur: Ilija Borenovic.

Lucerne: Vasic; Schulz, Burch, Badstuber, Sidler; Wehrmann (83e Grether), Gentner (63e Tasar), Emini (83e Schurpf); Ndiaye (63e Sorgic), Campo (63e Alounga), Ugrinic. Entraîneur: Fabio Celestini.

Avertissements: Amdouni (14e, jeu dur), Ugrinic (43e, jeu dur), Emini (53e, jeu dur), Monteiro (78e, jeu dur), Grippo (79e, altercation), Alounga (79e, altercation).

Votre opinion