Hockey sur glace – Lausanne n’a pas su profiter de son avantage

Publié

Hockey sur glaceLausanne n’a pas su profiter de son avantage

Les Lions ont perdu en prolongation (3-4), mardi soir face à un Zoug diminué, alors qu’ils menaient 2-0.

par
Jérôme Reynard
(Lausanne)
Zoug a retourné la situation à Lausanne.

Zoug a retourné la situation à Lausanne.

Estelle Vagne/freshfocus

L’occasion de confirmer la série positive lancée durant le week-end était belle. Privé de six attaquants majeurs (Lander, Kovar, Herzog, Senteler, Suri, Zehnder), puis d’un 7e avec la sortie sur blessure de Simion avant la mi-match, Zoug était prenable, mardi à la Vaudoise aréna. Mais Lausanne, battu en prolongation (3-4), n’a pas su en profiter pour aligner une 3e victoire. Et cela, alors qu’il menait 2-0 après le tiers initial.

Les Lions ont fait parler la plus grande profondeur de leur alignement lors des premiers shifts. En gardant la triplette de Christoph Bertschy pour la mettre face à l’inexpérimenté troisième trio zougois en début de rencontre, John Fust a opéré un choix tactique payant. Cela, grâce à une déviation victorieuse de Floran Douay sur un tir de Joël Genazzi, servi par Bertschy (2e 1-0).

Si la ligne 100% étrangère du LHC avait fait la différence samedi en Ajoie et dimanche contre Bienne, cette fois, ce sont les joueurs à licence suisse qui ont servi de guides. Confirmation avec la réussite de la deuxième unité de power play signée Lukas Frick, inscrite avec l’aide du très bon écran de Tim Bozon devant Leonardo Genoni (14e 2-0).

Domination stérile

Bien lancé, Lausanne a toutefois été surpris d’entrée de période médiane (20e Simion 2-1). Pas de quoi lui faire perdre la maîtrise des événements. Sauf qu’à force d’imprimer une domination stérile, les Lions sont restés sous la menace des hommes de Dan Tangnes. Et ceux-ci ne se sont pas privés d’égaliser sur leur sixième tir cadré du tiers seulement, alors qu’on jouait la 37e (Cadonau).

Le match a pris une tournure encore plus inattendue à la 48e, lorsque le tir contré de Stadler (par le malheureux Douay, sorti sur blessure sur le coup) a terminé sa course au fond de la cage défendue par Luca Boltshauser. Mais le LHC a gardé la foi et il est allé chercher l’égalisation grâce à une déviation de Cody Almond, qui effectuait son retour au jeu (57e 3-3). Il a cependant cédé en prolongation sur un lancer de Martschini (62e).

Lausanne - Zoug 3-4 ap (2-0 0-2 1-1 0-1)

Vaudoise aréna, 5129 billets vendus. Arbitres: MM. Tscherrig, Borga; Stalder, Burgy.

Buts: 2e Douay (Genazzi, Bertschy) 1-0, 14e Frick (Genazzi/5c4) 2-0, 20e Simion 2-1, 37e Cadonau (Leuenberger) 2-2, 48e Stadler (Klingberg) 2-3, 57e Almond (Bertschy) 3-3, 62e Martschini (Djoos, Leuenberger) 3-4.

Lausanne: Boltshauser; Heldner, Frick; Glauser, Barberio; Genazzi, Marti; Krueger; Frolik, Varone, Sekac; Kenins, Bertschy, Douay; Maillard, Jäger, Bozon; Holdener, Almond, Arnold; Krakauskas. Entraîneur: John Fust.

Zoug: Genoni; Hansson, Stadler; Schlumpf, Gross; Kreis, Djoos; Cadonau; Martschini, Müller, Simion; Klingberg, Leuenberger, Bachofner; Allenspach, Neumann, De Nisco; Hofer, Wüest, Stehli. Entraîneur: Dan Tangnes.

Notes: Lausanne sans Emmerton, Baumgartner, Fuchs, Riat (blessés) ni Gernat (malade). Zoug sans Lander, Senteler, Suri, Zehnder (blessés), Kovar ni Herzog (malades). 52’55 Zoug demande un temps-mort.

Pénalités: 2x2’ contre Lausanne; 3x2’ contre Zoug.

Ton opinion