Lausanne, prochaine étape de la conquête spatiale
Actualisé

ASTRONOMIQUELausanne, prochaine étape de la conquête spatiale

Des légendes de l’aventure lunaire et des vols habités seront deux jours sur scène à l’EPFL en mars 2022 pour un show qui va nous mettre la tête dans les étoiles.

par
Michel Pralong
Les shows seront présentés au SwissTech Convention Center de l’EPFL à Lausanne.

Les shows seront présentés au SwissTech Convention Center de l’EPFL à Lausanne.

Legends of Space

On peut les appeler des stars. Le terme est d’autant plus approprié lorsqu’il s’agit de figures qui ont compté dans l’aventure de l’exploration spatiale, comme deux des quatre hommes encore vivants à avoir posé le pied sur la Lune, Dave Scott (Apollo 15) et Charlie Duke (Apollo 16). Ou Ellen Ochoa, astronaute et première femme à avoir dirigé le centre spatial de la NASA à Houston. Ils seront présents en compagnie de bien d’autres les 18 et 19 mars 2022 au SwissTech Convention Center de l’EPFL à Lausanne, pour ce qui promet d’être bien plus que des conférences: de véritables shows.

D’Apollo à Artemis

Produit par RMS Entertainment et SwissApollo, cet événement intitulé Legends of Space (Légendes de l’espace) proposera un voyage dans les étoiles, de la conquête de la Lune aux prochaines missions qui visent à y retourner avant la prochaine étape, Mars. Le monde se prépare d’ailleurs pour le premier lancement de la mission Artemis 1, prévu pour la mi-février 2022, avec l’objectif de la NASA de faire atterrir la première femme et le prochain homme sur la surface de la Lune d’ici le milieu de la décennie.

Deux grands shows de 2 heures et demie qui seront animés par Lukas Viglietti, fondateur et président de SwissApollo et qui verront défiler sur scène Gerry Griffin, ancien directeur de vol des missions Apollo 12, 15 et 17 et, Charles F. Bolden Jr, ancien astronaute et directeur de la NASA et Kathy Suillivan, première femme à avoir effectué une sortie dans l’espace; côté européen, nous entendrons le professeur britannique Mark McCaughrean, responsable scientifique des vols habités de l’Agence spatiale européenne (ESA) ainsi que le spationaute français et aujourd’hui président de Novespace qui organise les vols paraboliques en Airbus, Jean-François Clervoy. Sans oublier évidemment notre Suisse de l’espace, Claude Nicollier.

Les descendants de Neil Armstrong

Du programme Apollo à celui d’Artemis, cette grande aventure spatiale s’accompagnera de projections de films, avec des images inédites de certaines missions et même d’une prestation musicale unique en son genre, puisqu’elle sera l’œuvre de Mark et Kali Armstrong, qui sont le fils et la petite-fille de Neil Armstrong, le premier homme sur la Lune.

Une représentation d’une heure et demie, gratuite, sera proposée aux écoliers et élèves le vendredi matin.

Une représentation d’une heure et demie, gratuite, sera proposée aux écoliers et élèves le vendredi matin.

Legends of Space

Les quelque 6000 billets pour les deux représentations du 18 et 19 mars sont mis en vente dès le 3 décembre (avec une prévente spéciale déjà ouverte ce 1er décembre) via Ticketmaster, offrant suivant les tarifs des prestations permettant de rencontrer les invités. Plus de renseignement sur le site Legendsofspacelive.com.

Une version condensée du show, totalement gratuite, sera proposée à 3000 élèves et étudiants le vendredi matin 18 mars, lors de laquelle ils pourront interroger les invités sur scène.

Même ceux qui ne seront pas dans la grande salle de l’EPFL vont savoir qu’il se passe quelque chose à Lausanne puisque la Patrouille suisse survolera les lieux le vendredi matin 18 mars pour rendre hommage aux aventuriers de l’espace.

La Patrouille suisse survolera l’EPFL le vendredi matin.

La Patrouille suisse survolera l’EPFL le vendredi matin.

Legends of Space

«Nous sommes honorés de produire ce spectacle en Suisse et d’accueillir deux soirées inoubliables qui honorent le passé, le présent et regardent vers l’avenir de l’exploration spatiale habitée, explique Lukas Viglietti, Ce show n’est pas rendez-vous réservé aux initiés., Il est ouvert au grand public en espérant qu’il puisse inspirer la jeunesse à choisir des métiers scientifiques et techniques grâce auxquels elle sera en mesure de faire changer les choses».

Cela semble d’autant plus d’actualité que les pays francophones européens, Suisse comprise, sont actuellement ceux qui comptent le plus de personnes désireuses de devenir spationautes pour l’ESA. Ce qui ravit le plus célèbre d’entre eux actuellement: le Français Thomas Pesquet.

Votre opinion

3 commentaires