06.04.2013 à 23:47

Hockey sur glaceLausanne s'impose 4-1 face à Langnau

Les Lausannois ont remporté l'acte II du barrage de promotion-rélégation face à Langnau.

Les Lausannois ont remporté l'acte II du barrage de promotion-relégation.

Les Lausannois ont remporté l'acte II du barrage de promotion-relégation.

Laurent Gillieron, Keystone

Plus discipliné, Lausanne est revenu à 1-1 dans le barrage de promotion/relégation qui l’oppose à Langnau. Devant son public, le LHC a battu les Langnau Tigers 4-1 samedi. Les Vaudois ont fait la différence en début de troisième tiers.

Les Lausannois ont rendu la monnaie de leur pièce aux Emmentalois. Jeudi dernier, les Tigres avaient par deux fois frappé à intervalle très court. En 38 secondes, au commencement de la troisième période, les Vaudois ont inscrit deux buts, faisant passer le score de 2-1 à 4-1 en leur faveur. Ces deux réussites, signées Leeger et Bürki, ont eu le don de briser le moral de Tigres extrêmement fragiles mentalement.

Sujette à discussion durant la série de play-out perdue en sept matches contre Rapperswil, la gestion des gardiens continue de faire parler dans l’Emmental. Après avoir sorti le titulaire Thomas Bäumle à la 32e minute lors du premier match pour le remplacer par Damiano Ciaccio, l’entraîneur Alex Reinhard a cette fois-ci confié le filet à Remo Giovannini, surnuméraire jeudi dernier. Ces incessantes rocades n’incitent pas à la confiance dans le camp bernois et Remo Giovannini, ancienne doublure de Leonardo Genoni à Davos, n’a pas convaincu.

Le capitaine Conz donne l’exemple

Alors que le premier match de la série avait offert aux spectateurs de l’Ilfis un festival de buts et d’erreurs, ce deuxième chapitre de l’histoire entre Lausanne et Langnau a vu des défenses nettement mieux préparées. Dans un contexte toujours très tendu, les Lausannois, privés de leur maître à jouer Colby Genoway, sont entrés dans la rencontre avec un état d’esprit optimal. Malgré l’ouverture du score d’Adrian Brunner (7e), les Vaudois n’ont pas paniqué. Sans être outrageusement dominateurs, les hommes de Gerd Zenhäusern ont pris possession de la zone adverse et à la 15e Daniel Corso a profité d’un excellent travail de Conz et Dostoinov pour égaliser.

Les choses n’ont pas franchement changé lors de la seconde période. Mais le LHC est parvenu à prendre l’avantage grâce à Dostoinov qui a nettoyé la lucarne de Giovannini (24e). Les Lions ont ensuite bénéficié de 71 secondes à 5 contre 3. Las, les Lausannois n’ont pas réussi à imaginer des schémas capables de déstabiliser l’arrière-garde emmentaloise. Seul Jeff Ulmer, à la 26e, a failli donner deux buts d’avance à ses couleurs. La deuxième moitié du tiers médian fut en revanche celle de Cristobal Huet. Par deux fois (33e et 36e), le portier franco-suisse a sorti le grand jeu devant les attaquants bernois.

Après les deux réussites en début de troisième tiers, les Lions ont géré la fin de rencontre avec beaucoup de maîtrise. Et sans une certaine maladresse, les Vaudois auraient pu saler l’addition. Mais ce succès prouve que les Lausannois ont les moyens de leurs ambitions. Reste à confirmer cette excellente performance à l’extérieur.

Lausanne - Langnau 4-1 (1-1 1-0 2-0)

Malley: 9244 spectateurs (guichets fermés). Arbitres: MM. Kurmann, Massy, Kaderli et Wüst.

Buts: 7e Brunner (Christian Moser, Froidevaux) 0-1. 15e Corso (Dostoinov, Conz/5 c 4) 1-1. 24e Dostoinov (Conz, Leeger) 2-1. 42e (41’07) Leeger (Antonietti, Berthon) 3-1. 42e (41’45) Bürki (Déruns) 4-1.

Lausanne: Huet; Stalder, Reist; Leeger, Jannik Fischer; Seydoux, Kamerzin; Fröhlicher; Corso, Conz, Dostoinov; Antonietti, Augsburger, Berthon; Déruns, Jeff Ulmer, Savary; Simon Fischer, Chiriaev, Burki; Küng.

Langnau: Giovannini; El Assaoui, Lardi; Simon Lüthi, Reber; Valentin Lüthi, Christian Moser; Stettler; Bucher, Pelletier, Simon Moser; Haas, McLean, Sandro Moggi; Jacquemet, Froidevaux, Brunner; Rexha, Adrian Gerber, Leblanc; Sterchi.

Pénalités: 3 x 2’ contre Lausanne, 6 x 2’ contre Langnau.

Notes:Lausanne sans Setzinger, Borlat (surnuméraires), Genoway, Helfenstein, Chavaillaz, Gailland, Lecoultre ni Primeau (blessés); Langnau sans Claudio Moggi, Rytz, Lampman, Genazzi (blessés), Bäumle, Popovic, Bomersback, Nüssli (surnuméraires) ni Kim Lindemann (malade). 21e tir sur le poteau de Haas. 42e temps-mort de Langnau.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!