Football: Lausanne-Sport, quatre buts pour marquer son territoire

Publié

FootballLausanne-Sport, quatre buts pour marquer son territoire

Le Lausanne-Sport n’a pas fait dans le détail face à l’ex-leader surprise Wil, vendredi à la Tuilière (4-0), avec un premier tour de Challenge League bouclé en tête en prime.

par
Florian Vaney
Thomas Castella, Olivier Custodio, Aldin Turkes et Brighton Labeau tout sourire: le symbole d’un Lausanne-Sport rayonnant cette saison.

Thomas Castella, Olivier Custodio, Aldin Turkes et Brighton Labeau tout sourire: le symbole d’un Lausanne-Sport rayonnant cette saison.

Freshfocus

Ça commence méchamment à ressembler à une montée en puissance. Après son match le plus spectaculaire contre Yverdon, sa partie la plus envoûtante contre Zurich, le Lausanne-Sport a enchaîné une troisième sortie dans ce qui pourrait s’apparenter à la plus aboutie de toutes. Wil n’y a vu que du feu. Le LS conclut son premier tour sur des bases qui lui vaudraient sa promotion en fin de saison.

On parlait de choc au sommet à l’annonce de l’affiche, la troupe de Ludovic Magnin a répondu: elle ne partage pas ses hauteurs. Le signe qui en ressort se veut plus qu’encourageant. Les Vaudois ne concourent pas dans la même catégorie que les équipes «standards» de Challenge League. Ils peuvent se faire piéger, ils l’ont déjà été, mais lorsqu’ils évoluent à leur meilleur niveau, même un adversaire comme ce FC Wil en confiance ne fait pas le poids.

Labeau encore buteur

Il faut s’y faire, Lausanne n’est pas une équipe qui asphyxie la formation adverse. Ca enlève un peu à l’impression de domination qu’il laisse, même lorsqu’il s’impose 4-0 comme ce vendredi. Reste qu’il y avait de la régularité dans le jeu vaudois et dans ses assauts. Sa première période s’achevait avec cinq occasions nettes, dont deux avaient fait mouche. D’abord grâce à un solo du très précieux Alvyn Sanches (11e), qui apporte un relief bienvenu et assez unique à la construction. Ensuite grâce à Toichi Suzuki, qui a profité d’un coup franc joué très intelligemment à mi-terrain par Trae Coyle (43e). Le Japonais semble avoir pris le dessus sur Dominik Schwizer pour le poste de piston gauche. La question, c’est de savoir s’il montrera la régularité qu’on attend de lui pour confirmer. Comme celle de beaucoup de ses partenaires, sa prestation de vendredi a été excellente.

Il aurait simplement été dommage que le match s’achève sans que Brighton Labeau trouve la faille, un buteur de son rang ayant besoin d’accumuler les goals et de profiter de soirées comme celle-ci. Mais du coup, la gâchette au numéro 96 a très joliment ouvert le pied juste avant de sortir (67e). C’était le 4-0 d’une soirée qui place le LS dans une position qui lui correspond bien.

Lausanne-Sport - Wil 4-0 (2-0)

Ton opinion