Football: Lausanne-Sport: un frisson pour solidifier le groupe

Publié

FootballLausanne-Sport: un frisson pour solidifier le groupe

Du contrôle à la panique, le LS a vécu une drôle de victoire à Aarau (victoire 2-1). En attendant, il coche ses cases et retrouve son rang.

par
Florian Vaney
(Aarau)

Si l’aventure venait à bien se terminer, ce vendredi soir au Brügglifeld fera un joli chapitre à se raconter au moment de repenser aux obstacles surmontés et aux galères traversées. D’abord ce match, longtemps géré en mode patron, jusqu’à mener 2-0. C’est là que les évidences qui doivent accompagner le Lausanne-Sport durant la saison ont vraiment commencé à sauter aux yeux. Comme si tout prenait peu à peu forme. Puis l’enfer de dix minutes enfermé en pleine panique. Les nerfs qui lâchent, les jambes qui tremblent, le match qui bascule. Un peu, juste pas complètement. Parce qu’au milieu d’interventions non maîtrisées (celle d’Anel Husic a valu le penalty du 2-1 à la 88e) et de pertes de contrôle (Mickaël Nanizayamo a pris deux jaunes entre la 87e et la 94e), il y a eu l’arrêt décisif de Thomas Castella. Avec lui, l’histoire n’a pas la même tournure. Lausanne est de retour sur la bonne voie.


Les trois enseignements

  • Le LS a trouvé quoi faire d’Archie Brown. En tant que latéral, l’Anglais était bon à aller donner un coup de main au Team Vaud M21 en 2e ligue inter, comme la saison dernière. En tant que défenseur central par contre, il se découvre un vrai potentiel pour évoluer dans le monde professionnel suisse. Parfait dans ses interventions défensives, sobre à la relance comme on ne l’en pensait pas capable: performance XXL pour lui à Aarau.

  • Alvyn Sanches et Anel Husic ont beau avoir chacun un gros potentiel et faire la fierté du secteur de formation vaudoise, les deux jeunes hommes semblent être animés par deux caractères bien différents sur le terrain. Le premier représente la glace, le calme à toute épreuve. Un Argovien veut se prendre la tête avec lui? Il tourne le regard, part se replacer et évite le conflit. Quelques minutes avant d’enfiler le 1-0. Là où son partenaire s’appuie sur un tempérament bien plus bouillant. Avec ses avantages parfois, même si on a plutôt vu les inconvénients vendredi: un Anel Husic étonnamment tendu, et pas seulement dans les dernières minutes. L’envie de bien faire assurément, qu’il faudra canaliser.

  • 4000 personnes au Brügglifeld, dont pas mal d’ultras hydratés à la Smirnoff Ice, ça fait du bruit et ça impressionne. «On a bien senti leur poids dès qu’ils ont mis le 2-1», a volontiers reconnu Ludovic Magnin. Le vénérable stade d’Aarau va encore vivre des soirées animées cette saison et venir y prendre des points sera sans doute un calvaire pour les neuf autres équipes de la ligue. En attendant, le LS a trouvé l’astuce pour le faire. Une victoire au Brügglifeld, une victoire à l’extérieur, une victoire sur un terrain en herbe: en 90 minutes, Lausanne a coché pas mal de cases qui lui tenaient à cœur dans son agenda à court terme.


Les meilleurs joueurs

Un match, une invention, un but: c’est le tarif avec Brighton Labeau. Le buteur martiniquais a créé une feinte géniale juste avant d’inscrire son troisième but de la saison, le 2-0. Très bon match de Dominik Schwizer sur le côté gauche, juste dans quasiment tout ce qu’il fait. L’homme du match, on le redit, s'appelle Archie Brown.


Les plus décevants

Un Nassim Zoukit qui s’affirme et qui prend du volume à mi-terrain, ça doit être une bonne nouvelle pour le LS. Mais quel déchet dans le jeu de l’ancien Carougeois. Il doit faire mieux, suivre le sillage d’Alvyn Sanches à côté de lui. Sinon, on n’a pas compris le match de Mickaël Nanizayamo.


La décla’

«Maintenant, on dira que la série date de juillet 2022»

Ludovic Magnin, par rapport à la dernière victoire officielle du LS sur un terrain en herbe, en novembre 2021.

L’avenir en une question

Combien de points le Lausanne-Sport va-t-il perdre cette saison après avoir mené au score? 

Ton opinion