Honda Civic 2017: L'auto qui danse avec la route

Actualisé

Honda Civic 2017L'auto qui danse avec la route

Grâce à une nouvelle direction sophistiquée, la Civic vire avec une facilité et une précision qui frôlent l'insolence. Et sa boîte CVT surprend aussi.

par
Philippe Clément
1 / 5
Avec sa direction à double pignon et son châssis adaptatif, la nouvelle Honda Civic «colle» littéralement à la route.

Avec sa direction à double pignon et son châssis adaptatif, la nouvelle Honda Civic «colle» littéralement à la route.

Un demi-tour de volant suffit à se jouer des pires épingles que l'on peut rencontrer.

Un demi-tour de volant suffit à se jouer des pires épingles que l'on peut rencontrer.

Entièrement revue, la boîte CVT est top. On peut aussi la passer en mode «manuel».

Entièrement revue, la boîte CVT est top. On peut aussi la passer en mode «manuel».

Pour une surprise, ça a été une surprise! En se rendant à Barcelone, pour effectuer les premiers tours de roues au volant de la nouvelle Honda Civic, on ne s'attendait pas à être à ce point épaté. Et, pour tout dire, on souriait un peu, durant la conférence de presse «technique», en écoutant les ingénieurs nous vanter les qualités de leur nouvelle direction assistée à double pignon.

Et puis est arrivé le moment de se glisser derrière le volant… Sur les petites routes tortueuses des collines environnant la cité catalane, toute envie de sourire a disparu. Quelle que soit la vitesse d'entrée, quel que soit l'angle de la courbe abordée, jamais on n'aura eu besoin de lâcher le volant pour «croiser» les mains. Une simple demi-rotation a suffi pour se jouer de n'importe quel virage piégeux! Et tout ça sans perdre une miette d'information remontant du train avant. Ni en ayant jamais l'impression que la direction est trop assistée.

On précisera encore que, pour faire bonne mesure, Honda a doté les finitions haut de gamme de sa berline d'un système d'amortissement adaptatif qui rajoute encore à sa maniabilité. Et confère réellement l'impression de «virer à plat», quel que soit le rayon de la courbe. Bluffant.

Il a fallu se rendre à l'évidence: les ingénieurs disaient vrai. Tout comme ils disaient vrai sur une autre point: la boîte à variation continue (CVT) équipant certains modèles soutiendrait la comparaison avec certains modèles de boîtes automatiques à double embrayage.

Là, on l'avoue, on ne souriait plus, on riait carrément sous cape. Une CVT? Ces dispositifs qui équipaient nos bons vieux vélomoteurs, nos scooters? Ces bidules à courroie qui commencent par faire monter le moteur aux limites de la zone rouge avant de, progressivement, faire passer la puissance aux roues? Rivaliser avec des boîtes robotisées? Jamais! Et pourtant…

Celui qui, un jour, aurait osé prédire qu'on ferait, par écrit, les louanges d'une boîte CVT aurait eu droit aux pires gages de la création. C'est pourtant chose faite: cette boîte est tout bonnement idéale. Développée tout exprès pour s'intégrer avec le «petit» 1,0 l. et le «gros» 1,5 l., turbo VTEC tous les deux, elle s'acquitte de son rôle à merveille. Pas de montée intempestive dans les tours, pas de «cirage» en cas d'accélération rapide: elle fait tout, tout juste, au bon moment. Mieux: en jouant «manuellement» (avec le levier ou les palettes au volant) sur des «rapports» artificiels, on peut même s'offrir le luxe de la conduire sur une sorte de «mode sportif». Du jamais vu!

De quoi, déjà, être agréablement surpris par ce petit galop d'essai. Mais il y a bien d'autres qualités que la nouvelle Civic peut faire valoir. Son riche équipement de sécurité, active et passive, par exemple. Dont tous les éléments sont disponibles, de série, dès la version de base. Ce qui comprend un système d'alerte anticollision frontale (FCW), un système de freinage (CMBS) qui prépare au freinage d'urgence et l'initie si le conducteur ne réagit pas, un système d'alerte de franchissement de ligne (LDW), couplé à un assistant (LKAS) agissant sur la direction pour remettre la voiture dans sa voie et un autre qui, via la caméra, la maintient au centre de ladite voie (RDM). Ajoutez à cela un régulateur de vitesse adaptatif intelligent (IACC) qui conserve la distance de sécurité et peut réagir à des véhicules coupant la route sur une autoroute à plusieurs voies, la reconnaissance des panneaux routiers, la surveillance des angles morts et l'avertissement de véhicules en approche lors de manœuvres en marche arrière et vous comprendrez pourquoi les ingénieurs prétendent que leur Civic est parmi les autos plus sûres de sa catégorie.

Nous, on vous l'avoue, depuis le coup de la direction et de la CVT, on aurait tendance à les croire sur parole, les ingénieurs…

Honda Civic 1.0 VTEC

Dimensions: (LxlxH) 4,52 x 2,01 x 1,43 m Empattement: 2,70 m Places: 5 Coffre: 420 l Poids: 1229 kg Prix: 19 900 fr

Moteur Cylindres: 3 turbo Cylindrée: 988 cm³ Boîte: 6 man ou CVT Chevaux (kW): 129 (95) Couple maxi: 180 Nm

Aides à la conduite ABS, EBD, BA, VSA, HSA, CMBS, FCW, LKAS, LDW, RDM, i-ACC, TSR*. * voir dans le texte

Performances Vitesse max.: 203 km/h 0-100 km/h: 10''4

Consommation Mixte normalisée: 4,8 l/100 km Emissions de CO2: 110 g/km Etiquette énergie: C Autres versions: Comfort, 23 300 fr Elegance, 25 700 fr Executive, 28 800 fr Executive Premium, 30 300 fr// 1.5 VTEC Sport 182 ch. 28 800 fr, Sport Plus 30 700 fr, Prestige 32 200 fr.

Garantie 3 ans ou 100 000 km

Ton opinion