Hockey sur glace: L’Avalanche a cabossé la Coupe Stanley 5 minutes après l’avoir reçue

Publié

Hockey sur glaceL’Avalanche a cabossé la Coupe Stanley 5 minutes après l’avoir reçue

Le club de Denver a endommagé le prestigieux  trophée conçu en 1892 avant de poser pour la traditionnelle photo d’équipe.

par
Emmanuel Favre
Nicolas Aubé-Kubel a esquinté la Coupe Stanley en trébuchant.

Nicolas Aubé-Kubel a esquinté la Coupe Stanley en trébuchant.

Capture Twitter (@Sportsnet)

Nicolas Aubé-Kubel (26 ans) n’a pas griffé la glace avec l'Avalanche du Colorado lors de l’acte VI de la finale du championnat de NHL, dimanche au Amalie Arena de Tampa Bay (1-2). Mais l’attaquant québécois, qui avait vu le jour en Alberta, a néanmoins laissé une empreinte dans la troisième conquête de la Coupe Stanley par le club basé à Denver.

Quelques minutes après avoir reçu le prestigieux trophée conçu en 1892 suite à une commande de Lord Stanley de Preston, gouverneur général du Canada, les lauréats se sont regroupés au centre de la patinoire floridienne pour poser pour la traditionnelle photo d’équipe.

La Coupe dans les bras, Nicolas Aubé-Kubel a été le dernier à rejoindre ses coéquipiers et a trébuché en freinant. Une maladresse qui a suscité l’hilarité des hockeyeurs entraînés par Jared Bednar.

Résultat: le bas de la Coupe Stanley a été amochée et devra transiter par la case «réparation».

Les dégâts sur la Coupe Stanley.

Les dégâts sur la Coupe Stanley.

Twitter: @Sportsnet

Un fait que la NHL a commenté avec humour sur son compte Twitter: «L’Avalanche a déjà laissé sa marque…»

Gardien de la Coupe, Phil Pritchard a ajouté que Colorado avait battu un record: «Endommager le trophée cinq minutes après l’avoir reçu, c’est du jamais-vu.»


Il y a cinq ans, Pritchard avait déclaré que la Stanley devenait hors de contrôle lorsqu’elle était remise aux lauréats. «La Coupe est cabossée chaque année. Cela arrive parce que c'est un trophée vieux de 125 ans et qu'il n'est pas conçu pour que les gars le hissent comme ils le font. Ce n'est la faute de personne, ça arrive chaque année. Il fait désormais partie de la tradition des plus grands trophées sportifs.»

Nicolas Aubé-Kubel a davantage pensé à son parcours hors du commun plutôt qu’à cette péripétie.

En début de saison régulière 2021-2022, il avait été soumis au ballottage par les Flyers de Philadelphie, qui ne croyaient plus en son potentiel de développement. Huit mois plus tard, après avoir été réclamé par Colorado, il a concrétisé son rêve d’enfance.

Ton opinion