Actualisé 28.05.2019 à 11:34

BerneLe 16 mars peut-il remplacer le 1er août comme fête nationale?

La verte Aline Trede estime que la date du jour du vote des femmes en 1971 devrait être un jour férié national, quitte à remplacer l'actuel 1er août.

par
Eric Felley
Conseillère nationale très engagée pour la cause de femmes, Aline Trede ne craint pas de froisser les susceptibilités en proposant que le 1er août cède sa place au 16 mars...

Conseillère nationale très engagée pour la cause de femmes, Aline Trede ne craint pas de froisser les susceptibilités en proposant que le 1er août cède sa place au 16 mars...

En 2021, la Suisse fêtera les 50 ans du suffrage féminin. La date exacte de cette commémoration est d'ores et déjà fixée dans le marbre du calendrier: le 16 mars. La conseillère nationale Aline Trede (Verts/BE) a interpellé le Conseil fédéral sur l'importance de ce jour qui pourrait devenir un jour férié national au même titre que le 1er août. Elle propose le 16 mars, mais le 8 mars, Journée internationale des droits de la femme, lui conviendrait aussi.

Un jour férié, ça coûte

Bien entendu, un jour férié de plus, c'est un manque à gagner pour l'économie. Ainsi n'hésite-t-elle pas à provoquer un peu dans son interpellation: «Si l'aspect financier devait être un obstacle, le Conseil fédéral envisagerait-il d'échanger le 1er août contre le 16 mars, ou d'instaurer tout de même un jour férié supplémentaire?»

Un seul jour férié national

Rien de tout cela, lui a répondu le Conseil fédéral le 15 mai dernier: «Ce sont les cantons qui désignent les jours fériés légaux. Le seul jour férié national est la fête nationale du 1er août, créée suite à l'acceptation d'une initiative populaire le 26 septembre 1993. Le Conseil fédéral souhaite s'en tenir à cette solution fédéraliste et ne pas créer de jour férié national supplémentaire.»

Egalité des chances garantie

Quant à échanger les deux fêtes, il n'en voit pas la raison: «Le 1er août, nous célébrons non seulement une date historique, mais aussi l'évolution de notre pays vers une démocratie développée, vers un Etat où règnent le droit et la liberté, et vers une société qui garantit l'égalité des chances entre hommes et femmes.»

Et, pour marquer le cinquantième anniversaire du vote des femmes, le Conseil fédéral rappelle que toute une série de manifestations sont prévues avec l'association CH2021.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!