Football – Le Barça bat Kiev mais ne rassure pas, le Bayern reste invaincu
Publié

FootballLe Barça bat Kiev mais ne rassure pas, le Bayern reste invaincu

À domicile, le FC Barcelone a fait l’essentiel en venant à bout du Dynamo Kiev sans briller. Les problèmes dans le jeu restent criants. En tête du groupe, le Bayern a écrasé Benfica.

par
Elias Baillif
Gerard Piqué a marqué le seul but de la partie.

Gerard Piqué a marqué le seul but de la partie.

AFP

Après la victoire 3-1 contre Valence le week-end passé, le FC Barcelone semblait avoir récupéré quelques couleurs. Loin d’être parfaite, la prestation livrée en Liga avait tout de même permis aux hommes de Ronald Koeman d’aborder le match de Ligue des champions contre le Dynamo Kiev avec quelques certitudes. Mais force est de constater que si le Barça a rempli sa mission en termes comptables, le niveau de jeu des Catalans a laissé à désirer.

Pour cette rencontre où tout autre résultat qu’une victoire aurait été dramatique (après deux journées en C1, le FC Barcelone comptait toujours zéro point), Ronald Koeman a quelque peu remanié son onze de départ. Ansu Fati sur le banc, l’équipe a pâti dès les premières minutes d’un manque de profondeur criant. Incapable de gagner des mètres rapidement, l’équipe locale a dû se contenter de phases de possession provoquant à n’en pas douter les bâillements d’un Camp Nou à moitié rempli. Les défenseurs se passaient le ballon entre eux, privant les milieux et a fortiori les attaquants de tout bon ballon exploitable. Pas de verticalité, pas d’individualités en vue, pas de mécanismes collectifs identifiables, les Blaugranas finissaient irrémédiablement par centrer pour apporter le danger proche des cages de Bushchan. Une fois de plus, le Barça montrait en Europe son pire visage.

Premier but en Ligue des champions depuis mars

Mécontent de la prestation des siens, Ronald Koeman envoyait Ansu Fati s’échauffer dès la 30e minute. Coïncidence ou coup de pression réussi, son équipe arrachait l’ouverture du score six minutes plus tard grâce à un Gerard Piqué oublié au deuxième poteau par son vis-à-vis. Pour la première fois depuis le mois de mars, les Espagnols marquaient en Ligue des champions!

Toujours pas content du jeu proposé, l’entraîneur néerlandais opérait deux changements dès la mi-temps, fait rare dans son management. Loin de retrouver son football, le club local allait se fendre d’une deuxième période des plus insipides. Lors du dernier tiers de la partie, les visiteurs reprenaient même le contrôle des opérations. Pas plus inspirés que leurs homologues, ils terminaient la rencontre sans aucun tir cadré.

Avec cette victoire, les coéquipiers d’Ansu Fati restent en vie dans le groupe E. En revanche, il faudra mieux jouer dès dimanche, jour de Clásico.

Quatre de plus pour le Bayern

Le Bayern, lui, avait déjà marqué huit buts en deux rencontres dans ce groupe. A Lisbonne, pour la première titularisation de Kingsley Coman en C1 cette saison, il en a ajouté quatre autres (4-0), avec un doublé de Leroy Sané et une nouvelle unité pour Robert Lewandowski (5 buts cette saison).

Au classement, les Bavarois sont tout proches des 8es, avec 9 points, soit cinq de plus que le Benfica et six unités d’avance sur le Barça.

Votre opinion