Football: Le Barça devrait toucher plus de 500 millions d’euros
Publié

FootballLe Barça devrait toucher plus de 500 millions d’euros

En proie à une crise financière, le club présidé par Joan Laporta cherche de l’argent. Un vote à l’assemblée générale extraordinaire de jeudi a permis de potentiellement débloquer plus de 500 millions d’euros.

par
Rebecca Garcia
Joan Laporta s’est beaucoup exprimé sur les difficultés financières du Barça lorsqu’il a repris la présidence à Josep Bartomeu.

Joan Laporta s’est beaucoup exprimé sur les difficultés financières du Barça lorsqu’il a repris la présidence à Josep Bartomeu.

AFP

«Make Barcelona Great Again», c’est en quelque sorte l’objectif de Joan Laporta. Le président du FC Barcelone a pu compter sur un soutien très important jeudi dernier, puisque l’assemblée générale extraordinaire a approuvé ses propositions.

«Nous sommes à la limite et ne pas [approuver ces votes] nous empêchera de concurrencer les clubs-états et ne nous permettra pas de conserver notre indépendance», a tranché le président, qui appuie sur la corde sensible de ses Socios.

En résumé, le Barça va céder une partie minoritaire (49,95%) de BLM, son entreprise en charge des licences et du merchandising, à des investisseurs. En échange, les Catalans devraient obtenir entre 200 et 300 millions d’euros dans la manœuvre, en plus de s’assurer de pouvoir racheter ces mêmes parts si l’envie lui prend.

Les revenus liés à la retransmission des matches de Liga doivent aussi augmenter. Le club attend un investissement – d’une ou plusieurs personnes – pour s’emparer du quart de ces revenus. Ils s’élèvent à 165 millions d’euros par saison selon le vice-président Eduard Romeu. Ce serait en quelque sorte un échange d’argent entre court et moyen terme.

«Nous avons refusé des grosses offres parce que l’investisseur voulait trop d’emprise sur l’entreprise.»

Joan Laporta, président du FC Barcelone

Les chiffres précis sont incertains puisque même si le club catalan a désormais l’accord de son assemblée, il doit encore trouver les investisseurs et signer le contrat.

Il y a déjà eu quelques offres. Joan Laporta, dans son costume de défenseur des Blaugrana, a dû les rejeter. «Nous avons refusé des grosses offres parce que l’investisseur voulait trop d’emprise sur l’entreprise, et nous pensons que le club doit détenir la majorité puisque cela doit être sous notre contrôle.» Le temps presse pourtant pour le Barça. Il lui faudra renflouer les caisses avant d’espérer recruter de nouveaux joueurs.

Votre opinion