Football: Le Barça peut commencer la Liga avec presque toutes ses stars

Publié

FootballLe Barça peut commencer la Liga avec presque toutes ses stars

Grâce aux cent millions récoltés grâce à la vente de 24,5% supplémentaires de Barça Studio pour 100 millions, Lewandowski et Cie pourront être alignés dès ce soir contre Rayo Vallecano.

par
André Boschetti
Gros transfert de l’été catalan, Robert Lewandowski pourra faire, ce samedi soir, ses grands débuts sous le maillot du FC Barcelone en match officiel. Grâce à une nouvelle vente de 24,5% droits de Barça Studio pour une centaine de millions.

Gros transfert de l’été catalan, Robert Lewandowski pourra faire, ce samedi soir, ses grands débuts sous le maillot du FC Barcelone en match officiel. Grâce à une nouvelle vente de 24,5% droits de Barça Studio pour une centaine de millions.

AFP

Xavi Hernandez peut aborder avec un légitime soulagement sa première saison complète à la tête du FC Barcelone. Ce samedi (21h), au Camp Nou face au Rayo Vallecano, il pourra aligner sa meilleure équipe, ou presque.

Vendredi, le club catalan a en effet pu enfin enregistrer auprès de la Liga espagnole toutes ses nouvelles recrues ainsi que Dembélé et Sergi Roberto, dont les contrats avaient été renouvelés le mois dernier. A la seule exception du défenseur Jules Koundé, toutes les stars barcelonaises seront présentes pour lancer une saison qui doit ramener le club au sommet de la hiérarchie espagnole et, pourquoi pas, européenne.

Sans Koundé donc car, au contraire de Lewandowski (Bayern), Raphinha (Leeds), Christensen (Chelsea) et Kessie (AC Milan), l’international français, transféré du FC Séville pour une cinquantaine de millions d’euros il y a une dizaine de jours seulement, n’est toujours pas autorisé à porter le maillot blaugrana. En raison d’une masse salariale qui ne correspond toujours pas entièrement aux limites imposées au Barça par la Liga.

Le Barça a déjà encaissé 868 millions

Pour disposer de ses quatre renforts, et privilégier ainsi le présent et son égo, le président Joan Laporta a continué d’hypothéquer un peu plus encore l’avenir de son club en cédant 24,5% supplémentaires des droits actuels et futurs de Barça Studios contre 100 millions d’euros à la la société Orpheus Media. Il n’est pas inutile de rappeler que l’homme fort du Barça avait déjà vendu le même pourcentage de Barça Studios à la société Socios.com pour la même somme, le 1er août dernier.

Les quelque 868 millions perçus jusque-là grâce aux ventes successives de 25% des droits de télévision pour les 25 prochaines années et de la moitié de ceux de Barça Studios ne suffisent pas encore pour enregistrer Jules Koundé. Le Français – qui est encore indisponible après l’opération subie cet été – devra attendre que son nouveau club conclue positivement les négociations ouvertes avec, notamment, Gerard Piqué et Sergio Busquets pour qu’ils consentent une ultérieure baisse de leurs émoluments qui permettrait de diminuer encore un peu la masse salariale de l'équipe. Ou alors que le Barça parvienne à se libérer d’un ou plusieurs éléments supplémentaires.

D’autres départs envisagés

Dans cette optique, outre la ferme volonté du président Laporta de faire accepter à Frenkie de Jong un départ à Chelsea ou à Manchester United qui résolverait pas mal de problèmes, Xavi a aussi clairement fait comprendre à Martin Braithwaite, Samuel Umtiti, Pierre Emerick Aubameyang , Memphis Depay et à Sergiño Dest, pour ne citer que quelques exemples, que leur aventure en Catalogne sera très compliquée s’ils décident de rester.

Et si plusieurs de ces indésirables qui feraient le bonheur de nombreuses équipes venaient à changer d’adresse d’ici au 31 août, il n’est pas exclu que d’autres recrues s’ajoutent à une liste de dépenses qui dépasse déjà les 150 millions d’euros! Une façon de faire qui horripile certains des adversaires européens du FCB – le Bayern Munich en tête – mais qui permet au président Laporta d’espérer ajouter quelques prestigieux trophées supplémentaires à un club qui n’a plus gagné la Liga depuis 2019, après avoir pourtant accumulé dix sacres nationaux entre 2005 et 2019. Et qui échoue régulièrement en Ligue des champions depuis 2015. Une éternité pour ce FC Barcelone qui s’était adjugé à quatre reprises le plus prestigieux des trophées réservés aux clubs entre 2006 et 2015.  

Ton opinion