Football: Le Barça rechute, le Real respire, l’Atlético en tête

Actualisé

FootballLe Barça rechute, le Real respire, l’Atlético en tête

Les Catalans ont concédé leur quatrième défaite de la saison en Liga. Les hommes de Zidane se sont imposés grâce à un autogoal et ceux de Simeone restent invaincus.

Une erreur de Lenglet a couté cher au Barça.

Une erreur de Lenglet a couté cher au Barça.

keystone-sda.ch

Le FC Barcelone a rechuté samedi 2-1 chez le promu Cadix pour la 12e journée de Liga sur une erreur défensive de Clément Lenglet, alors que le Real Madrid a permis à Zinedine Zidane de souffler avec un court succès à Séville, 1-0.

Alors que le Barça, qui restait sur trois succès de rang, avait réussi à neutraliser le but initial d’Alvaro Gimenez (8e) grâce à un but contre son camp de Pedro Alcala (57e), le défenseur français Clément Lenglet a manqué un contrôle et offert le but du 2-1 à l’icône Alvaro Negredo (63e). De quoi faire replonger le Barça dans ses cauchemars avant l’affiche de Ligue des champions face à la Juventus Turin, mardi.

Raté de Lenglet

Sur une touche anodine, Lenglet a manqué son contrôle, son gardien Marc-André ter Stegen n’a pas réussi à récupérer le ballon et Negredo, fraîchement entré, n’a eu qu’à pousser le ballon dans le but pour offrir une victoire de prestige au surprenant promu, désormais 5e du classement.

Après avoir souffert lors du clasico perdu 3-1 face au Real le 25 octobre, après avoir perdu son acolyte Gerard Piqué, lourdement blessé au genou droit, et après avoir lui-même été touché à la cheville droite contre Osasuna, Lenglet n’a pas été rassurant samedi aux côtés de son nouveau camarade Oscar Mingueza, coupable sur le premier but de Cadix.

Toujours septième

Très convaincants lors de leurs trois derniers matches contre le Dynamo Kiev (4-0), Osasuna (4-0) et Ferencvaros (3-0), les Blaugranas ont renoué avec leurs défauts samedi: une défense défaillante et une irrégularité chronique.

L’armada offensive alignée (Griezmann, Messi, Coutinho, Braithwaite) a bien essayé de pousser en fin de match… sans jamais parvenir à faire sauter le verrou andalou.

Le Barça reste donc coincé à la 7e place au classement (14 pts), à 4 pts de son adversaire du soir (5e) et à 12 pts du leader provisoire, l’Atlético Madrid.

Zidane peut souffler

Côté Real, Zinedine Zidane peut souffler: alors que le technicien comptait sur les retours de ses tauliers Casemiro et Karim Benzema, le déclic est venu de la vitesse de Vinicius.

La jeune pépite brésilienne a effleuré un ballon transmis par Ferland Mendy puis détourné dans ses propres cages par le gardien marocain de Séville Yassine Bounou (55e), pour permettre au Real de l’emporter 1-0 à Séville.

Un grand soulagement pour l’entraîneur français, sur la sellette après les deux revers consécutifs contre Alavés (2-1) le 28 novembre en Liga et contre le Shakhtar mardi en Ligue des champions (2-0). «Zizou» voit son équipe remonter sur le podium du championnat avant d’aborder un match crucial pour son avenir européen à domicile contre le Borussia Mönchengladbach mercredi.

Lemar débloque l’Atlético

L’Atlético de Diego Simeone s’est lui emparé de la première place provisoire, en attendant le déplacement de la Real Sociedad dimanche à Alavés (21 h), grâce à sa victoire 2-0 contre Valladolid. L’attaquant français Thomas Lemar, en train de retrouver sa meilleure forme dans le sillage de son très bon match contre Valence le week-end dernier, a notamment inscrit un but.

Alors que les Colchoneros étaient enlisés dans un faux rythme et pliaient sous les frappes à longue distance de Valladolid, l’international français a débloqué la situation du plat du pied gauche, à la reprise d’un long centre de Kieran Trippier (56e). Marcos Llorente a ensuite doublé la mise (72e).

Cette victoire permet aux «Rojiblancos» (26 pts) de rester la seule équipe invaincue en Liga et de garder leurs cages inviolées pour la huitième fois de la saison en championnat.

()

Ton opinion

0 commentaires