Publié

ConjonctureLe baromètre du KOF a reculé en avril

Le léger redressement en mars ne s'est pas confirmé mais le repli n'a rien à voir avec la contraction enregistrée en février.

par
smk
Comme l'indique le KOF, l'industrie électronique affronte des vents contraires alors que la consommation reste stable.

Comme l'indique le KOF, l'industrie électronique affronte des vents contraires alors que la consommation reste stable.

Keystone

Les perspectives de l'économie helvétique se sont à nouveau assombries en avril. Après un léger redressement en mars, le baromètre conjoncturel du KOF est retombé à 89,5 points, soit un recul de 1,4 point sur un mois.

Après le net recul de près de 6 points de l'indicateur en février, accentué par l'abandon du taux plancher, les variations sont toutefois moins marquées pour l'instant, a indiqué jeudi le Centre de recherches conjoncturelles de l'EPFZ (KOF). A fin 2014, le baromètre s'inscrivait encore à près de 99 points.

Des marges rognées

L'abandon du taux plancher a détérioré la compétitivité des entreprises suisses qui ont dû adapter leurs prix à la baisse, relève le KOF dans son communiqué. Ce qui a réduit leurs marges.

Les indicateurs de l'évolution des commandes et des achats de produits intermédiaires sont de nouveau légèrement à la hausse, ajoutent les experts zurichois. Les perspectives conjoncturelles se sont éclaircies dans les pays destinataires des exportations suisses. Mais les produits domestiques n'en tirent pour l'instant qu'un profit limité.

Prévisions inchangées

Ainsi, de nombreux indicateurs ont chuté en avril dans l'industrie. La filière bois, l'industrie électronique et le secteur de la chimie affrontent actuellement un vent contraire. Les perspectives se sont aussi assombries dans l'hôtellerie et les indicateurs du secteur bancaire sont légèrement négatifs. Par contre, la consommation et le bâtiment sont stables.

Selon ses dernières prévisions, publiées en mars, le KOF table sur une croissance en Suisse de 0,2% cette année. La Banque nationale suisse (BNS) est plus optimiste avec 1%.

(ats)

Votre opinion