Football - Le Bayern à deux points du titre
Publié

FootballLe Bayern à deux points du titre

Les Munichois ont battu Leverkusen alors que leur poursuivant, Leipzig, a perdu à Cologne. Les Bavarois pourraient être champions samedi.

Joshua Kimmich (au centre) félicité après avoir inscrit le 2e but du Bayern.

Joshua Kimmich (au centre) félicité après avoir inscrit le 2e but du Bayern.

AFP

Le Bayern sera champion d’Allemagne samedi s’il gagne à Mayence. Vainqueur de Leverkusen 2-0, le «Rekordmeister» a profité mardi de la défaite surprise de Leipzig à Cologne (2-1) pour prendre 10 points d’avance et faire l’avant-dernier pas vers le titre.

En moins d’un quart d’heure, Eric Maxim Choupo-Moting (1-0, 7e) et Joshua Kimmich (2-0, 13e) ont plié la rencontre à domicile contre Leverkusen, donnant raison à leur entraîneur Hansi Flick, qui avait prédit que les remous autour de son départ annoncé ne perturberaient pas ses joueurs.

«Cette équipe a un mental énorme, ils sont complètement concentrés sur le succès, ils l’ont démontré assez souvent, c’est même quelque chose qui caractérise cette équipe», avait-il assuré lundi, en réponse à une question sur les conséquences pour le groupe, de la situation explosive au club.

Flick détendu

Samedi, Flick avait en effet lâché une bombe en annonçant en direct à la télévision qu’il demandait la rupture de son contrat en fin de saison. Ses dirigeants, qui connaissaient son intention, ont très mal réagi: selon eux, le technicien de 56 ans a brisé une promesse de tenir l’information secrète, au moins jusqu’à la fin de cette semaine cruciale pour le titre de Bundesliga.

Flick, en conflit ouvert avec le directeur sportif Hasan Salihamidzic, est pourtant apparu mardi soir particulièrement détendu à l’interview d’avant-match, et son équipe est entrée dans le match comme elle sait le faire: en mode rouleau-compresseur.

Après sept minutes, Choupo-Moting a hérité face au but d’un ballon repoussé par le gardien Lukas Hradecky sur un tir de Thomas Müller. L’ancien du Paris SG, remplaçant de Robert Lewandowski au poste d’avant-centre, a contrôlé et repris victorieusement de volée (1-0).

Retour de Lewandowski samedi

Lewandowski, arrêté depuis fin mars pour une entorse du genou, devrait revenir juste à temps pour le match du sacre samedi, selon le pronostic de Hansi Flick.

Sonné, Leverkusen n’a pas eu le temps de récupérer. Le K.-O. est arrivé cinq minutes plus tard par Joshua Kimmich, qui a placé un superbe tir de 15 mètres (2-0). Le Bayern a ensuite conservé le contrôle du match et aurait pu aggraver le score.

S’ils ne gagnent pas samedi, les Bavarois devront attendre le résultat de Leipzig dimanche contre Stuttgart: il faudrait alors que le RB ne fasse pas mieux qu’eux pour que l’écart se maintienne à 10 points et qu’ils soient assurés du titre.

Leipzig en panne sèche

Leipzig a subi une inquiétante défaite sur la pelouse de Cologne, avant-dernier et relégable. Quatre jours après un triste 0-0 à domicile contre Hoffenheim, l’équipe du coach Julian Nagelsmann est pourtant arrivée sur les rives du Rhin dans de bien meilleures dispositions.

Mais ses attaquants ont été terriblement maladroits. Tour à tour, Amadou Haidara (4e), Christopher Nkunku (5e, 35e), Nordi Mukiele (36e), Alexander Sörloth (41e), Justin Kluivert (90+4) ont soit manqué le cadre, soit buté sur le gardien de Cologne Timo Horn, alors qu’ils étaient en position de marquer.

Bilan: 23 tirs au but pour Leipzig contre 5 pour Cologne. Mais un seul but, du Malien Amadou Haidara (59e), contre deux du capitaine de Cologne Jonas Hector (46e, 60e).

Schalke relégué

Le titre s’est définitivement envolé pour les hommes de Red Bull, mais leur deuxième place est encore solide, à condition qu’ils retrouvent leur efficacité rapidement. Le RB compte 7 longueurs d’avance sur le troisième Wolfsburg, qui se rapprochera cependant s’il s’impose mercredi soir à Stuttgart (20h30).

En bas de tableau, Schalke est devenu la première équipe reléguée cette saison. Battu 1-0 à Bielefeld, le club de la Ruhr compte 13 points de retard sur le potentiel barragiste Hertha Berlin à quatre journées de la fin.

Sa relégation va priver la Bundesliga du plus légendaire de ses derbies, le «derby de la Ruhr», contre le voisin et rival historique Dortmund.

(AFP)

Votre opinion